Congo-Brazzaville: Présidentielle 2021 - La Copar va bientôt investir son candidat

La Convention des partis républicains (Copar) va investir dans les tout prochains jours son candidat à l'élection présidentielle du 21 mars prochain.

Le coordonnateur par intérim de la Copar, Chris Antoine Walembault, a mis à profit l'échange des vœux avec la presse pour annoncer le projet de la plateforme politique de présenter son candidat à la prochaine élection présidentielle. Il a, en même temps, fait le point des activités politiques nationales et présenté les perspectives de son groupement pour l'année 2021.

Par ailleurs, la Copar constate avec désolation une précampagne électorale organisée et animée par les associations, les dynamiques et les groupements associatifs, en violation de la loi sur les partis politiques. Ainsi, elle en appelle au ressaisissement du ministère de l'Intérieur et du Conseil supérieur de la liberté de communication, dont la passivité face à cette mobilisation illégale constitue un silence coupable.

Abordant le point sur les activités politiques nationales de 2020, la Copar s'est félicitée de sa participation à la concertation politique de Madingou, dans la Bouenza. En même temps, il a édifié l'assistance sur son apport et sa participation aux autres évènements, entre autres les sénatoriales partielles.

De plus, la Copar a rappelé qu'elle avait alerté le gouvernement à débuter très tôt les opérations préélectorales pour éviter, a-t-elle renchéri, de tomber dans les impératifs des délais et le travail à la va-vite.

En outre, la Copar est revenue sur le message du président de la République sur l'état de la nation devant le parlement réuni en congrès et son adresse au réveillon d'armes. A propos, la plateforme politique déplore le fait que le gouvernement semble ne pas mettre en pratique les orientations présidentielles.

« La Copar note la promesse du chef de l'Etat de recruter des jeunes dans la fonction publique. La transparence dans la sélection des dossiers ne doit souffrir de népotisme ni de favoritisme observés jusque-là. La situation des retraites impayées et les dossiers en attente doivent préoccuper le gouvernement en 2021 », pouvait-on lire dans le mot liminaire aux échanges lu par un membre de la Copar.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.