Congo-Kinshasa: Kalev Mutond traduit en justice

Une plainte a été déposée jeudi 14 janvier 2021, au Parquet Général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Matete, contre l'ancien Administrateur Général de l'Agence Nationale de Renseignement (ANR), Kalev Mutond, pour "enlèvement et torture". Un coup signé Christopher Ngoyi, président de la Société civile de la République Démocratique du Congo, arrêté en 2015 lors des manifestations contre la loi électorale avant d'être relâché en août 2016.

« Il est vrai que j'avais accordé mais au regard de la situation, à moi-même, ce que j'ai subi, je n'arrive pas à l'oublier. En analysant l'activité de monsieur Kalev, il essaie d'interférer dans beaucoup de choses. Sur le plan sécuritaire, il exerce pression sur d'autres membres qui sont restés en service... », dit-il. Le pardon parce qu'on considère qu'en accordant le pardon, en face, on attend que quelqu'un se dise que j'avais mal agi, on m'a pardonné, maintenant là, je dois me remettre en cause puis reprendre ma vie autrement. Mais apparemment, monsieur Kalev, c'est quelqu'un endurci, il a un cœur dur », a confié à la presse Christopher Ngoyi.

Contacté à ce propos, l'ex patron de l'Agence Nationale de Renseignement a indiqué qu'il est dans le droit de chaque citoyen de saisir la justice contre qui il veut, renseignent des sources dignes de foi.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.