Congo-Kinshasa: Vitshois Mwilambwe confirme la 2ème édition du Congo Biennale

C'est connu et retenu que la deuxième édition du Congo Biennale aura lieu du 10 septembre au 24 octobre 2021 dans la capitale congolaise. L'annonce a été faite au cours d'une conférence de presse tenue, ce jeudi 14 janvier, au siège administratif de Kin Art Studio, dans l'enceinte de la concession Utex-Africa à Kinshasa.

Le Directeur artistique de Kin Art Studio, Vitshois Mwilambwe Bondo et la Directrice Déléguée à l'Institut Français de Kinshasa, Elodie Chabert ont, ensemble avec les chevaliers de la plume, décortiqué ce grand projet culturel de haute porté internationale. Ils ont été secondés par trois curateurs de cette saison, à savoir : Armelle DAKOUO, Fahamu PECOU et Nicolas BASABOSE, co-curateur de la 1ère édition du CB.

50 artistes venus de cinq continents sont annoncés pour participer au Congo Biennale qui est un grand festival international d'art contemporain. Designers, architectes, historien de l'art, curateurs, performeurs et tant d'autres créateurs sont attendus à cette 2ème édition qui a pour thème «Souffle des ancêtres».

Par rapport à cette thématique, l'objectif de cette 2ème édition est de retrouver les notions d'histoire, porter la mémoire des anciens, l'unité panafricaine dans les travaux artistiques. A travers les créations, il est aussi question d'associer les anciens qui se retrouvent maintenant dans la diaspora aux Etats-Unis.

"Nous sommes réunis ici dans notre espace pour vous confirmer la tenue de la prochaine saison du Congo Biennale 2021 qui s'annonce fracassante dans la Capitale. Nous voulons rassurer le public ainsi les artistes et nos partenaires locaux et internationaux que l'évènement s'approche et nous sommes en train de travailler déjà pour sa réussite. Les préparatifs vont train et le comité organisateur a déjà lancé un l'appel à la candidature pour les créateurs qui veulent bien postuler et exposer leurs œuvres dans cette 2ème édition", a déclaré Vitshois Mwilambwe.

Toutefois, le Directeur artistique de Kin Art Studio encourage la candidature féminine à ce projet dont l'idéal est de soutenir les pratiques artistiques socialement engagées dans un contexte local et international.

"Nous soutenons des projets artistiques innovants qui contribuent au développement social et qui seront réalisés et présentés dans le cadre de ce festival international. Nous encourageons la participation des femmes et leurs engagements dans l'art visuel", a-t-il souligné.

Evidemment, la jeunesse a une place de choix au Congo Biennale qui vise la transmission de savoir aux jeunes en matière d'art contemporain.

Pour Vitshois Mwilambwe, les jeunes sont partie prenante au projet. Car, toutes leurs créations seront diffusées aussi tout au long du festival qui se tiendra pendant 45 jours à Kinshasa.

Puisque le Congo n'est pas Kinshasa, le festival a également un regard sur les jeunes des provinces. 13 jeunes dont 5 viendront de Goma et seront placés en résidence à Kinshasa pour préparer cette édition.

Il faut noter que les curateurs venus de l'étranger auront des ateliers d'échange avec les artistes qui sont mis en résidence.

Au-delà d'être un festival d'exposition, la 2ème édition du Congo Biennale se distingue aussi dans sa dimension scientifique et communicationnelle. D'après les organisateurs, il est prévu un atelier de renforcement de capacité des journalistes -chroniqueurs culturels sur le critique d'art en général et l'art visuel en particulier. «Des journalistes et autres experts français effectueront le déplacement pour Kinshasa afin de former et échanger avec leurs collègues congolais au cours d'un atelier qui aura lieu à la Halle de la Gombe», a indiqué le responsable de Kin Art Studio.

Sur le plan social, il est important de souligner l'impact positif du Congo Biennale dans la société congolaise. Ce festival fait participer la population au processus de création, partant du concept jusqu'à la production d'une œuvre d'art.

Demeurant dans son caractère forain, le festival se déplace vers le public pour qu'il y accède, rencontre et dialogue avec les artistes, et surtout qu'il comprenne l'art visuel contemporain, la performance et tant d'autres expressions artistiques.

Retenons que cette 2ème édition du Congo Biennale est organisée avec l'appui de l'Union européenne, de l'Institut français de Kinshasa et tant d'autres partenaires. Sans soutien de l'Etat congolais, ce projet poursuit son bonhomme de chemin. Il a connu un grand succès lors de sa 1ère édition.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.