Togo: Feu vert du Juge Kossi Kutuhun à la HAAC

Saisie par la HAAC depuis plusieurs jours déjà pour une autorisation, afin de retirer le récépissé du Confrère L'Indépendant Express, la Justice togolais vient d'accéder à une telle demande de l'autorité de régulation de la presse togolaise.

C'est ce que renseigne le confrère Globalactu qui rapporte une information à lui donnée par le rédacteur en chef de ce journal, Richard Aziagué. D'après le confrère, « sans surprise, comme demandé par la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC), le tribunal de première instance de Lomé a ordonné le retrait du récépissé dudit journal. A la manette, le président de ce tribunal, Kossi Kutuhun.

Il est à noter que cette procédure est enclenchée à la suite d'une affaire de présumé vol de cuillère par deux femmes ministres, publié par le journal dans sa dernière parution de l'année 2020.

On peut constater avec amertume que les tractations pourtant menées par les Organisations de presse afin de faire surseoir la procédure de la HAAC n'ont finalement pas abouti.

Pour rappel, cette affaire avait préalablement conduit à une interpellation du Directeur de publication de ce journal, Carlos Kétohou, le 30 Décembre 2020, alors même qu'il se préparait à répondre à une convocation à lui adressée par le SCRIC. Il ne sera libéré que quelques jours plus tard.

C'est une décision qui est contestée par le premier responsable du journal l'Indépendant Express qui promet relever appel de cette décision qui d'après lui, "ne repose sur aucun principe de droit".

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.