Ile Maurice: Les Mootoosamy pleurent Dervin, leur enfant unique

Accablement au domicile des Mootoosamy, hier. Dervin, le fils de Selvan et Salini, a trouvé la mort dans un accident de la route à Beau-Bassin aux petites heures hier. Ses funérailles ont eu lieu dans l'après-midi.

La vie s'est arrêtée au domicile des Mootoosamy, à l'impasse Garage Pillay, route Boundary, Rose-Hill, hier matin. Selvan Mootoosamy est en état de choc. Son épouse, Salini, assise à côté de lui, devant la dépouille de leur enfant unique, Dervin, 19 ans, est inconsolable. Le jeune homme a été tué au volant d'une voiture de la marque Honda Fit, que son père lui a offerte pour Noël. L'accident s'est produit peu après minuit hier sur la route Royale de Beau-Bassin, non loin du bâtiment Rawat.

Chez la famille Mootoosamy, hier matin, c'était la consternation. Parents, voisins, amis, connaissances et collègues affluaient pour présenter leurs condoléances. Selvan Mootoosamy, le père de Dervin, est employé au département clicherie de La Sentinelle Ltd. C'est peu après minuit ce jeudi que cette nouvelle tragique a été communiquée aux parents du jeune homme, qui devait être confirmé à son poste de mécanicien à Leal, où il travaillait depuis un an.

Yomela Hurnam, la tante maternelle de Dervin, garde de bons souvenirs du jeune homme. Elle confie que ce dernier «était très jovial, gentil et croquait la vie à pleines dents». Keven Pather, oncle maternel de la victime, ne dira pas le contraire. «Dervin, qui devait fêter ses 20 ans le 15 février, avait une passion pour les voitures. Il aimait être chic et portait une attention particulière à ses cheveux.» D'ailleurs, ajoute Keven Pather, chaque semaine il se rendait chez le coiffeur.

Dervin Mootoosamy a fréquenté l'école Cavendish, puis l'école de Notre Dame de la Victoire RCA pour ses classes primaires, ensuite le collège de la Confiance, à Beau-Bassin, et Ocep, où il a étudié jusqu'à la Form V. Le jeune homme avait une copine et projetait de se fiancer cette année, selon ses proches. C'est suivant une requête qu'une équipe de policiers du poste de police de Beau-Bassin, menée par le sergent Callychurn, s'est rendue sur les lieux de l'accident, tôt hier matin. Entre-temps, Dervin Mootoosamy avait déjà été conduit à l'hôpital Victoria, Candos, par des volontaires. Mais son décès devait être constaté peu après.

Multiples blessures

Les funérailles de Dervin Mootoosamy ont eu lieu à 16 heures, hier. Il a été inhumé au cime- tière de Phoenix. L'autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, a attribué son décès à de multiples blessures.

Par ailleurs, deux autres voitures sont impliquées dans cet accident. Il s'agit d'une Suzuki blanche que conduisait un entrepreneur de 20 ans habitant Flic-enFlac. Il avait à bord de son véhicule un habitant de Brisée-Verdière de 22 ans. Le chauffeur de la Suzuki, grièvement blessé, a été conduit à la clinique Fortis Darné de Floréal par son père, où il a été admis. Quant à l'autre voiture, une Toyota Vitz grise, elle était conduite par un agent de vente de 26 ans habitant Pointe-aux-Sables.

Une enquête a été ouverte au niveau du poste de police de Beau-Bassin pour faire la lumière sur les circonstances exactes de cet accident.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.