Sénégal: Baisse des indicateurs liés aux accidents de la circulation à Fatick (sapeurs-pompiers)

Fatick — Une baisse de tous les indicateurs liés aux accidents de circulation a été enregistrée en 2020 dans la région de Fatick (centre), a appris l'APS de la 32e compagnie d'incendie et de secours de la Brigade nationale des sapeurs-pompiers.

Les indicateurs liés au nombre d'accidentés, de personnes impliquées, des rescapés et des décès ont enregistré une baisse en 2020 par rapport à l'année 2019, souligne le rapport annuel de la 32e Compagnie d'incendie et de secours de Fatick.

Le document parvenu à l'APS indique par exemple que 507 accidents de la circulation ont été dénombrés en 2020, contre 553 l'année précédente. Sur la même période, le nombre de victimes d'accidents de la circulation est passé de 1.520 à 262.

Au total, 48 décès liés aux accidents de la circulation ont été recensés en 2019, un chiffre passé à 34 en 2020, rapporte la même source.

"Cette baisse des indicateurs liés aux accidents de la circulation peut avoir plusieurs explications, mais il faut retenir la baisse des fréquentations des moyens roulants sur la route nationale n°1 favorisée par l'état d'urgence assorti de restrictions sur la circulation interurbaine dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19 trois mois durant", a ainsi confié à l'APS, le lieutenant Mansour Faye, commandant de la 32e Compagnie d'incendie et de secours de Fatick.

Cette baisse pourrait s'expliquer par d'autres paramètres liés au changement de comportement des conducteurs, a avancé l'officier des sapeurs-pompiers. Il a rappelé que les accidents de la circulation sont généralement causés par le mauvais état de la route, la défaillance humaine ou la vétusté des moyens roulants.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.