Madagascar: Plan émergence Madagascar - Huit milliards USD pour financer les infrastructures

Les documents sur le Plan Émergence de Madagascar sont prêts. Sa présentation sera précédée d'une rencontre avec les partenaires la semaine prochaine.

Les projets structurels qui devraient être inscrits dans le Plan Émergence Madagascar (PEM) sont élaborés. Une rencontre avec les partenaires se tiendra la semaine prochaine.

Des projets sur les infrastructures, des nouvelles villes ainsi que les grands travaux routiers constituent la grande partie de ce plan. Pour la mise en œuvre de la réhabilitation des RN 12 A, RN 44, RN 13, RN 10, le gouvernement prévoit un budget de 5 milliards de dollars. Tandis que le budget alloué à la construction de l'autoroute desservant Antananarivo et Toamasina, d'une longueur de 285 kilomètres, est estimé à 3 milliards de dollars. Ces projets qui vont résorber de nombreux dysfonctionnements sur le plan de développement seront en premier lieu discutés avec les partenaires.

« La confiance entre l'État et les investisseurs régit le partenariat », note la souligne Lova Hasinirina Ranoromaro directeur de cabinet de la Présidence. Dans son programme, l'Exécutif ambitionne d'améliorer la performance dans la construction routière. L'objectif pour cette année est de couvrir les districts et les zones éloignées. Les travaux sur les dix kilomètres par district par an sont en marche. Ils s'étendent sur les routes nationales et devront aboutir à la création d'un nouveau réseau, à en juger l'explication fournie hier à Iavoloha.

Dans le PEM, chaque ministère est tenu de présenter son programme à l'issue duquel le ministre sera évalué. Le plan d'action devrait toucher le quotidien de la population pour que le développement puisse être concret. Globalement, les attentes inscrites dans le Velirano devraient être présentes dans le PEM. Des solutions durables pour tous les secteurs sont attendues.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.