Madagascar: Gouvernement Ntsay Christian - « Pas de remaniement », affirme la Dircab de la Présidence

Lova Hasinoro Ranoromaro a tenu un point de presse hier à Iavoloha.

Pour cette nouvelle année, la Présidence de la République décide de mettre en place une nouvelle méthode de travail. Une rencontre mensuelle avec les journalistes sera organisée.

Coup de tonnerre au niveau du microcosme politique. Le président Andry Rajoelina ne procèdera pas à un remaniement gouvernemental. L'annonce a été faite hier par la Directrice du Cabinet civil de la Présidence de la République, Lova Hasinirina Ranoromaro lors d'un point de presse organisé au Palais d'Iavoloha. La décision fait des heureux dans les rangs des actuels membres du gouvernement, mais aussi des malheureux parmi les politiciens dont plus d'un a œuvré et manœuvré pour obtenir un » seza « . Tout le monde s'attendait en effet à une évaluation des membres du gouvernement qui ont signé un contrat-programme d'un an.

« Un remaniement gouvernemental ne figure pas parmi les priorités du moment pour le président Andry Rajoelina. Il n'y en aura pas, du moins pour ce mois de janvier », a-t-elle annoncé. Et de soutenir au passage qu'au lieu d'accorder de l'importance aux manœuvres de déstabilisation, l'Etat décide de prioriser les actions de développement, le social et la construction d'infrastructures.

Contrairement aux informations qui ont circulé depuis quelque temps, le numéro Un d'Iavoloha décide donc de confirmer sa confiance au Premier ministre Ntsay Christian et son équipe. Certes, on a traversé des moments difficiles durant l'année 2020. Cependant, l'on peut confirmer que les ministres ont fourni des efforts pour mettre en œuvre les Velirano du président, soutient Lova Hasinirina Ranoromaro.

Tolérance zéro. Elle a aussi évoqué l'affaire des 73,5kg d'or saisis par le service des douanes de l'Afrique du Sud. « Le président Andry Rajoelina a donné des instructions fermes. Tolérance zéro contre tous ceux qui sont impliqués dans ce trafic, y compris les hauts responsables de l'Etat », a-t-elle martelé.

L'actuel homme fort du pays persiste et signe pour le renforcement de la lutte contre les fraudes et les malversations au niveau de l'Administration. C'est la raison pour laquelle le dernier Conseil des ministres a décidé d'instaurer l'Agence nationale anti-fraude (Anaf). Cette affaire d'or en Afrique du Sud sera le premier dossier qui sera traité par cette agence, a laissé entendre la Directrice du Cabinet de la Présidence qui fait savoir qu'actuellement, les pourparlers sont en cours entre le Ministère des Affaires Étrangères et les autorités sud-africaines afin de demander l'extradition des trois personnes impliquées dans cette affaire mais aussi de réclamer le rapatriement des lingots d'or. « Contrairement à ce que certains véhiculent, la Justice sud-africaine a rejeté la demande de liberté sous caution de ces trois individus et non pas la demande de l'Etat malagasy », a expliqué la Dircab.

Au beau fixe. Prévu initialement se tenir le 19 janvier, la cérémonie de présentation officielle du Plan pour l'Emergence de Madagascar (PEM) sera finalement reportée à une date ultérieure. Et ce, même si le document y afférent a déjà été finalisé, a fait savoir Lova Ranoromaro. Selon ses explications, le PEM fera encore l'objet d'un atelier avec les partenaires techniques et financiers, ainsi que les bailleurs de fonds la semaine prochaine. D'après les informations, cet atelier aura lieu à Toamasina. « L'objectif étant de faire en sorte que ce PEM bénéficie de l'adhésion et du soutien de toutes les entités concernées », a-t-elle lancé.

Le social, la création d'emplois, mais aussi et surtout la construction d'infrastructures figurent parmi les priorités inscrits dans ce document. Tous les projets d'envergure prévus dans le Velirano vont débuter cette année. Mais à entendre les propos de la Directrice du Cabinet de la Présidence de la République, la collaboration avec les bailleurs de fonds et les partenaires techniques et financiers est primordiale pour les réaliser.

Rien que la construction d'une autoroute de 285 km reliant Antananarivo - Toamasina, le budget nécessaire s'élèverait à 3 milliards de dollars. Pour ce qui est de la réhabilitation des routes nationales, les dépenses pour la réfection entre autres, des RN13, RN 44, RN12A, RN5A, RN10, serait de 5 milliards de dollars. Ce haut responsable de la Présidence a toutefois tenu à souligner que la relation entre Madagascar et les bailleurs de fonds est actuellement au beau fixe.

Reconfinement. La question de la Covid-19 figurait aussi parmi les dossiers brûlants évoqués hier par Lova Hasinirina Ranoromaro. Elle a tenu à rassurer la population par rapport à cette pandémie. Madagascar ne figure pas encore parmi les pays à risques par rapport à la deuxième vague de cette pandémie, a-t-elle martelé.

Elle, c'est la Dircab de la Présidence qui dément les rumeurs sur la possibilité d'un retour à un reconfinement total. « Il s'agit d'une désinformation dont l'objectif est de semer des troubles au sein de la population », estime-t-elle. Et de sensibiliser au passage les Malagasy sur l'importance du respect des gestes barrières et des mesures sanitaires pour éviter une nouvelle recrudescence du Coronavirus. Le 19 janvier prochain, le président Andry Rajoelina se rendra à Fort-Dauphin pour participer à la journée de lancement officiel de la campagne de reboisement pour cette année 2021.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.