Madagascar: Tourisme - La dessaisonalisation vise les jeunes

Concoctée depuis 2019, la stratégie de dessaisonalisation du tourisme est finalement sur pied. Les jeunes touristes seront ciblés avec la relance envisagée.

Il n'y aura plus de fraction. Le tourisme à Madagascar ne sera plus uniquement basé sur la haute ou la basse saison. Des produits touristiques seront disponibles toute l'année. La Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM) avec l'Office national du Tourisme de Madagascar (ONTM) ont eu cette initiative de réadaptation des offres touristiques. Un atelier réunissant les professionnels du secteur s'est tenu depuis l'année dernière pour discuter de ces produits touristiques « toute saison ».

« Un financement de la part du PROCOM (programme d'Appui et à l'intégration régionale) de l'Union européenne, et l'appui du PIC (Pôle intégré de croissance de la Banque mondiale), a permis d'organiser des ateliers dans six grandes villes du pays. Des ateliers qui ont permis d'identifier des nouveaux produits touristiques et les enjeux liés à leur mise en place » souligne Sandra Afick, directeur exécutif de la CTM.

En tout, deux cent vingt six personnes des différentes filières du Tourisme avec les membres du Conseil d'administration des offices régionaux du Tourisme de Nosy Be, Antsiranana, Toliara, Sainte-Marie et Taolagnaro, ont participé aux ateliers. Le processus final a été bouclé les 14 et 15 janvier derniers à Antananarivo. Les diverses offres touristiques et les « nouveaux produits séjours » ont été recensés et présentés aux tours opérateurs.

Jeunes

Si les seniors constituaient plutôt la frange de touristes étrangers visitant la Grande île, les jeunes seront désormais priorisés. Contexte oblige, ces seniors sont aujourd'hui une population vulnérable, en raison de la pandémie. Les tendances actuelles démontrent alors que les jeunes sont plus nombreux à vouloir voyager. Mais pour cause de Covid-19 toujours, pour des voyages sécurisants, les jeunes demandent entre autres, à demeurer dans un même hôtel, faire des excursions à proximité. Les longs circuits pourraient ne pas toujours se conformer aux besoins de cette clientèle ciblée à partir de cette année 2021. L'atelier de présentation d'hier a fait remarquer que la relance est encore à venir... . dans les prochains mois.

« Pour s'y préparer, nous avons lancé des campagnes de communication sur les protocoles d'hygiène sanitaire pour chaque métier du secteur. L'objectif est de réunir les conditions nécessaires sur le plan sanitaire et opérationnel », souligne Vola Raveloson, directeur exécutif de l'ONTM. L'appui financier de l'Union européenne a permis d'implémenter efficacement les protocoles d'hygiène sanitaire. Des spots-vidéos, des affiches, des flyers et divers canaux de communication ont été conçus, diffusés et utilisés depuis le mois de décembre.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.