Madagascar: Gouvernement - Les ministres maintenus à leur place

Le remaniement ne sera pas pour ce mois de janvier. La déclaration de la Présidence de la République a soulagé des membres du gouvernement.

Les vingt-deux membres du gouvernement de Christian Ntsay ont poussé un ouf de soulagement après le discours de la Directrice de cabinet de la Présidence de la République à Iavoloha, Lova Ranoromaro hier. Alors que beau_coup s'attendaient à l'annonce d'un remaniement ou plus probable encore, la présentation des six sénateurs nommés par le chef de l'État, le point de presse à Iavoloha, s'est focalisée sur la présentation de quelques dossiers brûlants.

« Un remaniement ministériel ne figure pas parmi les priorités à court terme du président. L'État se focalise d'abord sur le développement, les infrastructures et le sosialimbahoaka », avance Lova Ranoromaro. Le développement durable sera priorisé pour continuer les efforts déjà entrepris.

Elle balaie ainsi d'un revers de la main les bruits qui couraient dans le microcosme politique quant à l'imminence d'un remaniement du gouvernement. La presse étrangère est allée jusqu'a affirmer que le président de la République cherchait activement un suppléant au Premier ministre Christian Ntsay.

Délai expiré

Les bruits tirent également leur origine du fait que le président de la République avait annoncé que les ministres avaient un an pour faire leurs preuves lors du dernier remaniement en janvier 2020. Le délai a expiré et on s'attendait effectivement à un changement après évaluation. Le directeur de cabinet de la présidence a précisé entendre qu'il n'y aura pas de rémaniement pour ce mois de janvier. Ce qui suppose qu'un changement pourrait intervenir plus tard. Les ministres sont donc en sursis.

Comme l'a fait savoir le président Andry Rajoelina lors de sa dernière intervention médiatique la veille du Nouvel An, cette année 2021 est consacrée à l'année de travail. Pour la concrétisation des programme s, l'Exécutif passe à la vitesse supérieure pour démarrer les travaux.

L'évaluation de la performance des ministres s'est donc traduite en des actions concrètes sur terrain du fait que ces travaux nécessitent l'intervention des ministres concernés. Cette année, l'Exécutif entend mettre en place de grandes constructions, notamment sur le projet de la nouvelle ville à Imerintsiatosika, la construction de l'autoroute reliant Antananarivo à Toamasina, la réhabilitation des réseaux routiers ainsi que la réalisation des projets sociaux. Ces chantiers exigent cette fois un rythme plus dense pour que les membres du gouvernement suivent la cadence de l'initiateur des «Velirano».

À entendre le discours de la directrice de la Présidence, le fait de reporter le remaniement ne signifierait pas que la décision n'aura pas lieu d'un jour à l'autre. Les ministres sont toujours tenus d'accomplir leur mission dans le cadre du contrat programme déjà conclu avant leur nomination.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.