Maroc: Nador - Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira

Rabat — La Brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de Sûreté de Nador a ouvert, vendredi, une enquête sous la supervision du parquet compétent pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2 tonnes et 380 Kg de Chira dans des conteneurs métalliques destinés à l'export.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que les services des Douanes opérant au port de Nador ont saisi la drogue, qui était dissimulée dans des cargaisons de pierres métalliques à l'intérieur de 9 conteneurs destinés à l'export à bord d'une croisière commerciale à destination d'un pays européen.

Les recherches et investigations menées par les services de la police judiciaire de Nador, en coordination sur le terrain avec la Gendarmerie royale de Zaïo, ont permis de localiser l'entrepôt où ont été emballées et préparées les cargaisons de drogue, dans la zone rurale "Ouled Settout" précise la DGSN, notant que la perquisition qui y était effectuée s'est soldée par la saisie d'une quantité supplémentaire du Chira emballée de la même manière.

La Brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de Sûreté de Nador poursuit les recherches et investigations relatives à cette affaire sous la supervision du parquet compétent pour interpeller l'ensemble des impliqués dans ce réseau et identifier les éventuelles ramifications nationale et internationale de cette activité criminelle, conclut la DGSN.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.