Sénégal: Décès de Cheikh Thioune - L'homme du pénalty des jeux de 1963

16 Janvier 2021

Cheikh Thioune est décédé jeudi dernier à Dakar. Pour nos aînés, le nom de Cheikh Thioune rappelle un beau souvenir. La victoire du jeune État du Sénégal au tournoi de football des Jeux de l'Amitié en avril 1963. Cheikh Thioune a véritablement marqué les débuts de l'équipe nationale de football.

D'abord, il fait partie des pionniers de cette équipe, celle qui livra le premier match international du Sénégal, le 5 novembre 1961 à Bathurst , en éliminatoires de la Coupe Nkrumah. Ensuite, deux ans plus tard dans deux matches historiques, il a laissé son empreinte.

En effet, il avait inscrit des buts décisifs, lui le numéro 6. La plus importante de ces réalisations est celle de la finale des Jeux de l'Amitié à Dakar. Mené par 1 but à 0 face à la Tunisie, le Sénégal obtient un pénalty.

Devant toutes les autorités de la jeune République notamment le Président Senghor et dans un stade archicomble, Cheikh Thioune se décide à le tirer. Nous l'avions rencontré à son domicile fin décembre 2019, Cheikh Thioune qui se rappelait des péripéties de ce tournoi nous avait raconté avec force détails les péripéties de ce penalty.

Avant de le tirer, il se rappelait avoir pensé à la prison s'il ne transformait pas la sentence. Une anecdote : à Saint--Louis, sa mère qui suivait la rencontre recommanda à son frère de dire à « Cheikh « de ne pas tirer le pénalty. Comment pouvait-il le joindre, eux étaient à Saint-Louis et lui sur le terrain à Dakar « J'ai invoqué trois fois le nom de mon guide, Cheikh Ahmadou Bamba, avant de tirer et de marquer. » se remémorait-t-il.

Une égalisation saluée comme on le devine dans une ambiance carnavalesque dans tout le pays, à l'écoute de ce match grâce à la radio. Le Sénégal finit par l'emporter au nombre des corners après deux prolongations. Ce qui était inédit.

En demi-finale, Cheikh Thioune était déjà l'auteur du second but après celui de Youssou Ndiaye qui annihilait les chances de l'équipe de France amateurs dominée par le Sénégal sur la marque de 2 buts à 0. Il s'en est fallu pourtant de peu que son tournoi ne s'arrête dès l'entame des Jeux. Premier match contre le Cameroun, victoire du Sénégal 1-0 (but de Youssou Ndiaye).

Dans la formation camerounaise, figure le footballeur Mbappe Leppe réputé pour ses boulets de canon. Cheikh Thioune détourne de la tête un coup franc de Mbappe. Ce ne sera pas sans conséquence pour lui car le médecin, le docteur Iba Mar Diop, arrivé vite à son secours, délivre ce terrible diagnostic : « le tournoi est fini pour lui ».. Mais pour les dirigeants sportifs de l'époque, notamment Kéba Mbaye, il est hors de question de se priver des services de ce métronome. Finalement, la solution suggérée par le médecin est de le traiter avec une bouteille d'oxygène avant chaque match. C'est de cette façon qu'il poursuit son tournoi. L'ancien joueur de la Saint-Louisienne et de l'Africa Sports d'Abidjan en 1957 (une saison à l'âge de 21 ans) avait ete intarissable sur les qualités de ses coéquipiers de l'équipe nationale.

Du capitaine de l'équipe de 1963, Domingo Mendy, il trouve qu'il réunissait tout : meneur d'homme, technique, courageux. Bouba Diakhao, un « lion » qui, dit-il, s'enduisait le corps de la pommade Dolpic avant les matches, ce qui le maintenait constamment actif sur le terrain. Youssou Ndiaye ; son meilleur ami, technicien, collectif et qui lui rappelle aussi un de leur brillant cadet, Matar Niang. Donnant son opinion sur le foot d'aujourd'hui, il l'avait trouvé différent de celui de son époque à cause notamment de son manque d'esprit collectif. « Les joueurs travaillaient ensemble plus longtemps, il y avait plus de cohésion ». Celui qui a monté l'équipe de l'As Douanes en 1976 n'était pas insensible à l'équipe nationale d'aujourd'hui. « Il en faut un peu plus au niveau du »diom » selon lui.

Appréciant quelques années plus tard les héros des Jeux de l'Amitie, le directeur technique de l'équipe Abdoulaye Thiam estimait que Cheikh Thioune en était la plaque tournante. L'ancien footballeur qui dégageait une belle allure sur le terrain est décédé le 14 janvier 2021 à Dakar, à l'âge de 84 ans. Paix à son âme. Nous présentons nos condoléances à sa famille et à toute la famille du football sénégalais.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.