Algérie: Protestation contre la direction de la JS Kabylie - La police encercle la ville de Tizi Ouzou !

Ils s'étaient déjà rassemblés il y a environ trois mois, une manifestation qui avait pas eu lieu, les supporters de la jeunesse sportive de Kabylie se sont a nouveau donnés rendez-vous à la ville de Tizi Ouzou

Un rassemblement statistique, puis une marche, une subtilité stratégique afin d'éviter, tant que faire se peut, un affrontement avec les forces de "l'ordre", venues en nombre important, qui dépasse 1000 agents de police.

Depuis deux années, Chérif mellal suscite les critiques des supporters, des résultats décevants, une gestion médiocre et des affaires en justice qui font tâche.

Trop, c'est trop pour les fans des Canaris, si encore la JS Kabylie brillait par son classement mais ce n'est pas le cas, elle s'enlise en 10e position avec deux victoires, trois matchs nuls et deux défaites. Rappelons, même si c'est douloureux, la correction 1-2 de la JSK a domicile il y a cinq jours face à l'USMAlger.

Ce samedi, l'appel à la manifestation lancé par les Ultras "ZONA" a été entendu par beaucoup de supporters, tous demandent encore une fois le départ de la direction en espérant l'ouverture du Capital de la société sportive par actions (SSPA) avant le mercato prochain.

Pour rappel : plusieurs interpellations ont été enregistrés durant la manifestation.

A La Une: Algérie

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.