Sénégal: Homosexualité et pandémie de la Covid-19 - Les recommandations de Serigne Babacar Sy Mansour

16 Janvier 2021

Tout en mettant en garde contre l'homosexualité, une contre-valeur qui ne doit pas prospérer au Sénégal, le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour a exhorté les Sénégalais, toute obédience confondue, à faire des prières et invoquer Dieu afin que la maladie à Covid-19, qu'il a qualifié de «malédiction», disparaisse du quotidien des populations. C'est dans une déclaration rendue publique hier, vendredi 15 janvier 2021.

«Sur l'affaire de l'homosexualité, je n'irai pas loin ; je dis simplement aux députés que demain, Dieu leur demandera des comptes sur tout ce qu'ils ont approuvé et voté à l'Assemblée nationale», a soutenu le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, dans une déclaration retransmise par le site d'information Asfiyahi hier, vendredi 15 janvier. Selon Serigne Babacar Sy Mansour, des pratiques telles que l'homosexualité ne doivent pas exister dans un pays comme le Sénégal et doivent être combattues, à tout prix.

Revenant sur l'actualité, dominée par la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19) le guide religieux a demandé aux Sénégalais, toute obédience confondue, de faire des prières pour invoquer Dieu afin que cette maladie qu'il a qualifié de «malédiction», le coronavirus, disparaisse du quotidien des Sénégalais.

Mieux, pour conjurer la Covid-19, Serigne Babacar Sy Mansour exhorte tous à donner en aumône aux nécessiteux : 1 kg de riz, 1 kg de sucre et 1 litre d'huile. Le guide religieux a aussi enjoint les musulmans à se purifier, à accomplir une prière de deux rakats, avec l'intention de se repentir. Celle-ci devra être suivie de la récitation de 111 «Astafiroulah» (imploration du pardon de Dieu), 111 «Salatu alan'Nabi» (une formule de prière sur le Prophète - PSL), de 111 «Ya kaafi» (invocation de Dieu par l'un de Ses Attributs signifiant «Celui Qui suffit»), de 903 «Ya Latif» (invocation de Dieu par l'un de ces 99 Noms - le 30e - «Le Doux», voulant dire qu'«Il Est Celui qui accorde à ses créatures Sa douceur et Sa bienveillance»), de 65 «Hasbunâ Allah wa ni'ma alWakîl» (voulant dire : «Allah nous suffit, Il est notre meilleur garant») et la lecture : 1 fois de la sourate «Ikhlass» (chapitre 112 du Coran - «Le Culte pur»), 1 fois la sourate «Al-Falaq» (chapitre 113 - «L'aube naissante») et 1 fois la sourate «An-Nassi» (chapitre 114 - «Les Hommes»). Le tout doit être clôturé par un «Salatou alan'Nabi» (formule de prière sur le Prophète - PSL).

Celui qui aura terminé de faire toutes ces recommandations, devra aussi boire une gorgée d'eau, avant la formulation des prières ; mais après l'attente d'une heure.

La prière est à faire périodiquement.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.