Cote d'Ivoire: Sakassou - Plus de 5 millions de F CFA de frais Coges cotisés au lycée moderne

16 Janvier 2021

Au total, 1561 élèves sur plus de 4000 inscrits au lycée moderne de Sakassou, ont cotisé 5 464 500 de F Cfa de frais pour le Comité de gestion des établissements scolaires (Coges) au titre de l'année scolaire 2020-2021, a révélé le trésorier Sylla Bakary, faisant le bilan au cours d'une assemblée générale, mercredi dernier.

De ce montant, 4 117 000 de F Cfa ont été dépensés pour les salaires, l'équipement des salles, la réhabilitation et la réparation des salles, le matériel pédagogique, etc., au cours du premier trimestre de l'année académique. Il ne reste que 1 346 500 de F Cfa, a expliqué M. Sylla.

Après le rapport financier du trésorier, les esprits ont dû par moments se chauffer parce que de nombreux parents d'élèves, faisant partie de ceux qui ont payé les frais Coges, voulaient savoir la manière dont se ferait leur remboursement, vu que le gouvernement a mis fin aux cotisations.

Il a fallu beaucoup de maîtrise de soi, de stratégie et de pédagogie au proviseur Berté Dramane pour calmer les participants et leur faire comprendre que tout le monde a le regard, même l'administration scolaire, tourné vers la hiérarchie, surtout vers les différentes collectivités locales, pour en savoir davantage sur la suite des frais de Coges versés et non versés.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.