Maroc: La Marine Royale avorte une opération de trafic de chira au large de cap spartel (source militaire)

Rabat — Deux garde côtes de la Marine Royale en patrouille maritime en Méditerranée ont avorté une opération de trafic de chira, très tôt dimanche au large de cap spartel après une poursuite en mer d'un go-fast qui a tenté vainement de récupérer à partir d'une embarcation artisanale, ayant à bord 55 ballots de stupéfiants, d'un poids total d'environ deux tonnes, apprend-on de source militaire.

Les personnes arrêtées, au nombre de trois, l'embarcation ainsi que la cargaison de stupéfiants ont été acheminées par les garde-côtes de la Marine Royale vers le port de Tanger-ville et remises aux autorités compétentes pour les procédures judiciaires d'usage, ajoute-t-on de même source.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.