Togo: Faire évoluer le secteur informel

17 Janvier 2021

L'économie togolaise est très largement dominée par l'informel. Situation similaire dans l'ensemble des pays de la région.

Le secteur crée de l'emploi et génère des revenus, mais la situation des travailleurs reste extrêmement précaire et la crise du Covid n'a rien arrangé.

Les pouvoirs publics tentent de structurer les choses. Une Délégation à l'organisation du secteur informel (DOSI) a été créée. Elle intervient dans certains domaines d'activités comme celui des motos-taxis.

Le programme 'Gouvernance', financé par la France et mis en œuvre par le bureau international du travail (BIT), a permis depuis 3 ans de déclarer près de 600 travailleurs à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). C'est peu, mais c'est un début.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.