Madagascar: Crise sanitaire - Le CVO rallie tous les suffrages

Une enquête visant à évaluer la satisfaction des citoyens par rapport aux mesures prises pour faire face à la Covid-19 a été menée par TI-MG. .

Quelques mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire, une enquête a été réalisée dans les trois régions les plus touchées par la Covid-19. Des gens issus de différentes catégories d'activités y ont été enquêtés. Commerçants, chauffeurs de taxi, chauffeurs de taxibe et de bajaj, enseignants, ménagères, fonctionnaires, lavandières, maires et adjoints au maires, manutentionnaires, sociétés civiles, personnels de santé, prêtres et pasteurs, salariés privés et chefs fokontany à Analamanga, Atsinanana et Matsiatra Ambony ont répondu aux questionnaires posés dans le cadre de l'enquête.

Aux termes des résultats, 82% des répondants ont été satisfaits à la production de la tisane CVO. C'est ce qui a ressorti de la présentation du rapport au siège de TI-MG au Cité Planton Ampahibe, vendredi. La production du CVO fait partie des mesures prises par l'Etat malgache tout au début de la crise sanitaire à Madagascar. « La volonté de soutenir la recherche menée par la laboratoire malgache avec les produits Vita malagasy fabriqués par l'IMRA a été appréciée par les citoyens », a fait savoir Vatsy Rakotoanarivo, chargé du projet Aramaso au sein de Transparency International-Initiative Madagascar (TI-MG).

Propagation

La démarche en vue de promouvoir la découverte des scientifiques malgaches pour faire face à la propagation de la pandémie a marqué l'histoire de la science. Au départ, le produit CVO aurait divergé l'opinion des citoyens ainsi que des partenaires dans le domaine de la santé. L'efficacité de la tisane à base d'arthémesia aurait suscité beaucoup de débats. Cependant, en faisant référence à ce rapport d'enquête mené par TI-MG, la perception des citoyens enquêtés a avoué la valeur de la tisane dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 à Madagascar.

Face à l'inquiétude générale sur l'éventuel retour à la deuxième vague de la Covid-19, notamment la crainte du reconfinement, la Présidence de la République a rappelé lors du discours de sa directrice de Cabinet, Lova Ranoromaro, au Palais d'Iavoloha, vendredi, que le retour au confinement ne serait pas envisagé si tout un chacun prend sa responsabilité dans le respect des gestes barrières et toutes les instructions déjà lancées par les autorités sanitaires. La Présidence de rappeler que « le CVO et les gélules CVO plus ont été conçus pour le traitement de la pandémie ».

Durant l'état d'urgence sanitaire, entre mars et octobre 2020, le gouvernement a mis en œuvre une série de décisions pour endiguer la propagation de la Covid-19. Parmi ces mesures figurent l'intervention médiatique des médecins et des experts tous les jours sur le plateau des chaînes nationales, la libre circulation des marchandises, l'allocution bimensuelle du chef de l'État. Ces initiatives ont aussi satisfait les personnes enquêtées.

Toutefois, « les mesures relatives à la protection sociale et à la résilience économique dont le Vatsy Tsinjo, Tosika Fameno, sosialimbahoaka, Plan Marshall, Tsena mora, distribution gratuite des masques, instauration des Comités Loharano, sont celles qui présentent une assez faible appréciation par rapport à leur mise en œuvre » indiquent les résultats d'enquête. Certains citoyens ont désavoué que dans ces projets, la conception de l'idée a été parfaite tandis qu'il y aurait des lacunes au niveau de la réalisation.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.