Burkina Faso: Incendie à la télévision BF1 - La marque de solidarité du ministre Ousséni Tamboura

17 Janvier 2021

Le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura (blanc) a apporté son soutien au personnel de la télévision.

Un incendie s'est déclaré dans les locaux de la télévision BF1, le samedi 16 janvier 2021, à l'aube. Des dégâts matériels ont été enregistrés.

Le personnel de la télévision BF1 était dans la tristesse, le samedi 16 janvier. Ce jour, aux environs de 4h du matin, un incendie s'est déclaré dans les locaux de la chaîne, située au quartier Ouaga 2000. Malheureusement, la salle de production a été totalement consumée. Du matériel de réalisation, des ordinateurs... ont été consumés par les flammes. Un samedi noir pour le monde de « la chaîne au cœur de nos défis », a affirmé en ces mots son premier responsable, le Directeur général (DG), Issouf Saré. «Alerté aux environs de 4h 00 du matin, lorsque je suis arrivé, il y avait déjà la gendarmerie et les sapeurs-pompiers qui étaient à pied d'œuvre pour maîtriser l'incendie.

Ce qui s'est relativement bien passé, d'autant plus qu'en moins d'une heure, ils ont pu circonscrire le feu. Ce qui a même évité que les dégâts soient plus énormes », a-t-il indiqué. Selon M. Saré, c'est précisément la salle de réalisation qui a été cramée, avec une dizaine d'ordinateurs et divers autres matériels de travail qui s'y trouvaient. Un incendie déplorable à source inconnue pour l'instant, mais qui sera peut-être révélée dans les prochaines jours grâce à la police scientifique déjà sur les traces, selon lui. « On aura certainement les résultats sur les origines exactes de l'incendie, mais déjà on se pose plusieurs questions, à savoir, si cela est dû à une faute humaine, peut-être quelqu'un a eu un comportement indélicat provoquant un court-circuit. Donc, comment est-ce qu'on peut prendre des dispositions pour éviter toute éventualité. Mais déjà beaucoup de compassions des autorités à savoir, le ministre en charge de la communication, le ministre Bénéwendé Sankara et le ministre d'Etat chargé de la Réconciliation nationale, sont passés nous traduire leur soutien.

Egalement, nous enregistrons de multiples coups de fil de nos confrères, des responsables de la société civile, des journalistes, de la population et des téléspectateurs qui nous traduisent leur soutien », a-t-il confié. Pour lui, « La chaîne au cœur de nos défis » se sent vraiment soutenue dans cette épreuve. Le DG a rassuré que les téléspectateurs auront convenablement accès à leurs programmes, car les autres compartiments n'ont pas été touchés. Informé, le ministre en charge de la communication, Ousséni Tamboura a effectué le déplacement pour témoigner de sa solidarité au personnel de la télévision. Il a constaté les dégâts matériels et réitérer ses encouragements à l'ensemble des agents de cette chaîne qui, par son travail, participe à la pluralité des opinions et l'ancrage de la démocratie burkinabè. Il a félicité les sapeurs-pompiers qui, par leur prompte réaction, ont permis de circonscrire l'incendie et limiter les dégâts.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.