Madagascar: Présidence du FJKM - Election pour cette année

Le mandat de l'actuel président de l'église FJKM, Irako Ammi Andriamahazosoa, expirera cette année. Une course pour élire son successeur sera donc organisée, a-t-on annoncé lors d'un culte, hier, à Antsonjombe. Cette élection pourrait alors avoir lieu en septembre prochain à Sambava, dans le cadre du prochain grand synode.

Dans les coulisses, le nom de l'actuel président, est toujours cité pour rempiler pour un nouveau mandat. Il est donné favori pour rester à la présidence du FJKM, s'il décidera de se porter candidat à sa propre succession. Il est toujours coté au niveau de son institution, et réputé d'avoir écarté, jusqu'à présent, l'église de tout scandale. Durant son mandat, il a fait beaucoup moins de bruit, contrairement à ses prédécesseurs qui n'ont pas hésité à flirter avec le monde politique.

En tout cas, les futurs candidats à la présidence du FJKM auront neuf mois pour tâtonner le terrain et convaincre les électeurs au sein de cette deuxième église la plus influente du pays. Mais pour débuter l'année, les fidèles de l'église réformée FJKM a fait le plein à Antsonjombe, hier, dans le cadre d'un culte grand format. Le président de l'église, Irako Ammi Andriamahazosoa leur a fait appel pour soutenir les victimes du Kere dans le sud.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.