Madagascar: Football-OPL - Une autre gifle pour Fosa Juniors

Cosafa s'est imposé face au Fosa Juniors par 3 à 1.

La seconde journée d'Orange Pro League (OPL) n'a pas échappé à son lot de surprises. Et de taille puisque on a vu une seconde défaite de Fosa Juniors qui est pourtant le grand favori de ce tournoi.

Mais sur le terrain et après ce camouflet infligé par Five FC, le nouveau promu, dans son antre et devant le public du stade Rabemananjara, Fosa vient d'enregistrer une défaite plus lourde et donc plus amère devant le COSFA. On avait attendu un sursaut d'orgueil de Fosa Juniors, samedi au stade Elgeco Plus, mais c'était mal connaître des militaires affamés qui ont, eux aussi, raté leur entrée mais qui sont revenus plus requinqués que jamais. Après une heure de match à l'usure, Berajo, le transfuge de Zanakala, a ouvert le score pour le COSFA. Une joie de courte durée car Fosa nivella le score quatre minutes plus tard par Fetra.

Mais montant au pressing, les militaires ont fini par trouver la faille dans cette défense du Fosa pourtant réputée plus solide. Balou redonna l'avantage au COSFA (71e). Et cela ne suffisait pas, Ndimby et ses amis, Moma signa le but décisif en portant le score à 3 à 1. Une défaite qui remet tout en question au sein d'un Fosa en pleine crise. Salvatore Nobile a beau faire sortir ses cadres tels Jean Yves, Nicolas, Fetra et André mais rien n'y fit.

On est très loin de ce schéma pré saison où l'équipe a laminé Ilakaka par 8 buts à 0. Le plus urgent reste à remodeler la ligne défensive autour de Theodin. Mais d'ici là, ce Fosa aura à redorer son image. Pour l'instant, la palme revient à Five FC qui signait seconde victoire devant JET Kintana. Une formation pourtant solide en étant plus JET que Kintana. Mais quand l'international Tsito ratait le penalty (45e) devant Eddy Bastia, c'est que la victoire avait déjà choisi son camp en l'occurrence le Five FC qui a pourtant débuté la partie sur un auto-but de son gardien (16e).

Mais Ndrasana a réussi à égaliser à la 34ème minute. Veve permit au Five FC de remporter la victoire dès la 58ème minute. Certes Five a ensuite joué à 10 avec l'expulsion de Rina mais c'était sans conséquence durant les arrêts de jeu. N'empêche, cette nouvelle victoire du Five montre que si ce n'est pas le monde à l'envers, c'est que la hiérarchie change de camp.

À preuve, l'Elgeco Plus qu'on croyait au-dessus du lot avec l'arrivée des internationaux, a été tenu en échec (2 à 2) par Tia Kitra et ce public admirable du stadium de Barikadimy. Qui aurait pu penser que le CS Disciples allait tenir en échec (1 à 1) le Zanakala à Ampasambazaha ? Ou que l'Adema, pourtant condamné à se surpasser après sa défaite du premier jour, allait partager les points (0 à 0) avec l'Ajesaia ?

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.