Afrique: Impact de la Covid-19 sur les économies - Les géants du pétrole africains dans le KO

Les pertes de revenus pétroliers sont estimées (Commission économique pour l'Afrique) à un minimum de 65 milliards de dollars en 2020. Selon le Policy center for the new south (Pcns) qui est un think tank marocain, cette situation a exacerbé le manque de devises étrangères pour les pays pétroliers et produit de lourdes conséquences sur la capacité de plusieurs pays (Algérie, Angola...) à mettre en œuvre des politiques anticycliques.

Les pertes de revenus pétroliers sont estimées à un minimum de 65 milliards de dollars en 2020. Ceci ressort du nouveau rapport annuel produit par le Policy center for the new south, un think tank marocain. Selon ledit rapport intitulé « L'Economie de l'Afrique 2020 », les exportations de pétrole vont de 3 % du Pib, en Afrique du Sud, à 40 %, en Guinée équatoriale, et à la quasi-totalité des exportations du Soudan du Sud. Pour le Nigeria et l'Angola, les plus grands producteurs de pétrole du continent, le pétrole représente plus de 90 % des recettes d'exportation et plus de 70 % du budget national, confie le Pcns.

Le rapport indique dans la foulée que la crise a aussi aggravé la chute des prix des autres matières premières enclenchée par la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et accentuée par la réduction de la demande chinoise. A l'en croire, la trésorerie publique des économies, comme le Nigeria et l'Afrique du Sud, fortement dépendante de ces ressources externes, a pâti de cette situation.

Le document rappelle enfin que le Policy center for the new south (Pcns) est un think tank marocain dont la mission est de contribuer à l'amélioration des politiques publiques, aussi bien économiques que sociales et internationales, qui concernent le Maroc et l'Afrique, parties intégrantes du Sud global.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.