Afrique: Élection à la présidence de la CAF - Le ministre des Sports et le Comité des sages à la manœuvre au Cameroun

17 Janvier 2021

La Côte d'Ivoire n'est pas qualifiée pour le Championnat d'Afrique des nations réservée aux joueurs seniors évoluant dans leur pays (Chan 2021), qui bat son plein depuis samedi, au Cameroun. Cependant le pays des Éléphants est très actif dans les coulisses de la compétition.

C'est que la Côte d'Ivoire qui brigue la présidence de la Confédération africaine de football (Caf), le 12 mars prochain, au Maroc veut mettre tous les atouts de son côté. C'est d'ailleurs le but de la mission que le ministre des Sports, Paulin Claude Danho conduit depuis jeudi dernier au Cameroun. A la tête d'une forte délégation comprenant les membres du comité des sages de la campagne du candidat Jacques Bernard Anouma, cette mission officielle vise à créer les conditions favorables de son élection à la tête de l'organisation panafricaine.

En tout cas, le ministre ivoirien des Sports, qui a quitté Abidjan le jeudi 14 janvier pour Yaoundé au Cameroun, ne chôme pas. Porteur d'un message du Président Alassane Ouattara pour son homologue Paul Biya, Paulin Claude Danho ne s'est pas limité à cette mission. Son agenda très chargé a débuté par un déjeuner dans un hôtel de Yaoundé, avec son homologue le Pr. Mouelle Kombi, avec qui il a eu une rencontre d'échanges. Ensuite, il a rencontré, le ministre camerounais des Affaires étrangères M. Mbella Mbella Lejeune et Issa Hayatou, l'ancien président et président d'honneur de la Confédération africaine de football (Caf).

Une occasion pour le ministre ivoirien des Sports de leur confier le candidat ivoirien pour ces élections 2021. Les atouts de jacques Anouma sont bien connus de tous. Financier de formation, il a pour lui, sa grande expérience du football continental et mondial, sa compétence pragmatique et sa vision de la chose du football africain.

Le Chan, qui est un lieu de rendez-vous par excellence, sert de prétexte au ministre des Sports pour échanger avec les autorités du football camerounais, mais aussi avec tous les autres électeurs présents, sur l'élection du futur président de la Caf.

Dans son grand élan diplomatique, la délégation ivoirienne avait rencontré, la veille de son départ pour le Cameroun, une forte délégation sénégalaise conduite par le ministre des Sports, Matar Ba. C'était à son cabinet, à Abidjan. Selon des indiscrétions, la rencontre d'une haute portée diplomatique portait sur une possible candidature concertée autour de Jacques Anouma. La Côte d'Ivoire souhaite que le candidat sénégalais, Me Augustin Senghor également candidat à la succession du Malgache, Ahmad, se joigne à son "frère" ivoirien, Jacques Anouma pour donner plus de force à l'Afrique de l'Ouest de conquérir la CAF.

En tout cas les deux parties n'ont pas caché leur volonté d'aller ensemble à ces élections. La qualité de la délégation sénégalaise composée entre autres de M. Abdoulaye Sow (Ministre de l'urbanisme) et El Hadj Diouf (ex- international de football) en dit long sur le sérieux de la démarche.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.