Cameroun: Patrimoine - Le bien à la racine

L'espace Doual'art développe un projet sur l'identité collective des peuples du triangle national, de 2021 à 2024.

« Patrimoine contemporain et identité collective ». C'est le thème autour duquel vont se construire les activités de l'espace d'art contemporain Doual'art sur la période 2021-2024. Des activités qui vont déborder le cadre des cinquième et sixième éditions du Salon urbain de Douala (Sud), ainsi que les frontières de la cité économique camerounaise, pour s'étendre sur tout le pays et à l'international. Un choix de thème justifié par Marilyn Douala-Bell, présidente de Doual'art : « Il nous semble important que les dialogues, les interpellations, les illustrations du fait que nous sommes tous Camerounais puissent être portés à la connaissance de tous. »

Parmi les activités à retenir, il y aura notamment les conversations, des réflexions primordiales de l'avis de la responsable parce que « le monde intellectuel s'engage dans la question de la cohésion sociale, dans la question d'un nouveau Cameroun à laisser à notre descendance. » Il est question d'inviter des artistes, des commissaires, des architectes, des entrepreneurs, des sociologues, etc. Et pas seulement localement. Ainsi, avec le partenariat de la Communauté urbaine, Doual'art compte inviter des personnalités venues de deux villes jumelles de la ville de Douala : Durban en Afrique du Sud et Bordeaux en France.

Et qui dit patrimoine dit héritage. Dans ce sens, on peut évoquer une autre activité, la continuité du projet « Kamerunstaadt : éducation à la mémoire et à la citoyenneté par l'art » destiné surtout à la jeunesse, lancé depuis quelques années dans le Littoral et qui comprend plusieurs articulations. Parmi elles, il y a une exposition pour les établissements scolaires, retraçant la naissance du Cameroun à partir de Douala. Elle s'accompagne d'ateliers de peinture et de dessin, ainsi que d'une conférence. Cette initiative se poursuit dans d'autres régions du pays, notamment à l'Ouest, dans l'Extrême-Nord et le Sud-Ouest. Une autre articulation du projet est le concours Jeunes espoirs 2021.

A côté de ce déploiement sur le plan national, le Cameroun va aussi raconter son histoire à l'international, avec l'exposition « Hey Hambourg, do you know Rudolf Douala Manga Bell », dont l'inauguration est prévue pour février de cette année au musée de Hambourg en Allemagne. Une exposition qui va durer un an et qui sera un prétexte pour parler des relations entre le Cameroun et l'Allemagne. Des négociations sont en cours pour que ce travail soit montré au Cameroun et que cela soit le point de départ du processus de restitution des œuvres prises à Douala pendant la colonisation. L'idée étant, en 2024, de poser la première pierre d'un musée sur la naissance du Cameroun à Douala.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.