Cote d'Ivoire: Election dans les cei locales le 1er février 2021 sur la base des termes du dialogue politique

Des partis politiques de l'opposition ( Pdci, Eds, le Rpp et Urd ont signé vendredi 15 janvier 2021 le rapport final du dialogue politique adopté fin décembre 2020, au cabinet du ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Vagondo Diomandé. La délégation du Pdci était conduite par son secrétaire exécutif Niamkey Koffi, celle d'Eds par son président Pr Armand Ouegnin, celle de Rpp par Tibe bi , et celle de l'Urd par sa présidente Danièle Boni Claverie.

Le gouvernement, les partis politiques et les organisations de société civile avaient fait notamment comme recommandation, et ce avant la tenue des législatives : la désignation des membres des bureaux des Commissions Électorales Locales, conformément aux dispositions légales en vigueur ; le retour dans les organes de la Commission Électorale Indépendante des partis politiques membres qui ont suspendu leur participation et la levée du mot d'ordre de désobéissance civile.

Les élections au niveau des commissions locales sont prévues du 1er au 7 février 2021. Quid du retour dans les organes de la Commission Electorale Indépendante des partis politiques membres qui ont suspendu leur participation ? Contacté un responsable de la Cei a déclaré avoir la certitude que les responsables de l'opposition reprendront le travail au niveau de la Commission centrale cette semaine : « Ils ont annoncé eux même avoir envoyé un courrier pour annoncer leur retour. Je n'en sais pas trop. Mais je pense qu'ils reprendront le travail cette semaine ».

Concernant les Cei locales, il a été recommandé « la désignation des membres des bureaux des Commissions Electorales Locales par voie élective, tout en encourageant les partis politiques à des compromis sur le terrain »

Jointe dimanche 17 janvier 2021 pour savoir la suite du processus après la signature du rapport final, Danièle Boni Claverie a dit : « On a signé. À ce moment toutes les clauses qui devaient fait l'objet de convergence sont maintenant applicables. Quand on ne les avait pas signées, elles n'étaient pas applicables. Il n'y a pas de délais, ça doit s'appliquer immédiatement. (... ) Ce ne sont pas des promesses. C'est un rapport final avec des points précis, de convergences qui ont eu l'accord des deux parties et qui doivent pouvoir s'appliquer».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.