Afrique: Joe Biden, l'archétype de la persévérance à l'américaine

Président Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris

Washington — Né le 20 novembre 1942 à Scranton, une petite ville ouvrière de Pennsylvanie, celui qui sera investi mercredi 46ème président des Etats-Unis est l'archétype de la réussite à l'américaine. Malgré une série de tragédies personnelles, Joe Biden a réussi, grâce à sa persévérance et à son empathie, à se frayer le chemin vers la Maison Blanche.

Issu d'une famille ouvrière catholique, le jeune Biden a dû lutter pendant son adolescence contre les railleries de ses camarades de classe qui se moquaient de son bégaiement. Pour surmonter ses problèmes d'élocution, Biden se met à mémoriser de longs passages de poésie qu'il récitait face à un miroir. Ce fut là le premier exemple de ce qui deviendra une de ses plus grandes forces, la persévérance.

Après des études à l'Université de Delaware, où sa famille avait emménagé lorsqu'il avait 13 ans, Biden rejoint l'Université de Syracuse où il rencontre Neila Hunter, qu'il épouse en 1968.

Son diplôme de droit en poche, Biden décide de vivre à Wilmington, au Delaware, où il travaille dans un cabinet d'avocat. C'est à cette époque aussi qu'il fait ses premiers pas en politique en rejoignant le parti démocrate. En 1970, il se fait élire au conseil municipal de New Castle.

A ce moment-là, Biden partage son temps entre son travail, ses activités politiques et sa famille grandissante. Il compte déjà trois enfants, Joseph Beau (né en 1969), Robert Hunter (né en 1970) et Naomi Amy (née en 1971).

En 1972, à seulement 29 ans, Biden, encouragé par les dirigeants du parti démocrate au Delaware, se lance dans une élection improbable pour le Sénat. Défiant les pronostics, il devient le sixième plus jeune sénateur de l'histoire des Etats-Unis.

Mais alors qu'il se préparait à sa nouvelle mission à Washington D.C., Biden est secoué par la perte tragique de sa femme et de sa fille dans un terrible accident de voiture. Ses deux fils, grièvement blessés dans l'accident, finiront par s'en sortir.

Grâce au soutien de sa famille, un Biden inconsolable rejoint le Capitole, qu'il ne quittera plus jusqu'en 2009.

En 1975, il rencontre une enseignante, Jill Tracy Jacobs, qui devient sa deuxième épouse en 1977. Ensemble, ils ont une fille, Ashley Blazer, née en 1981.

Au cours de ses 36 ans au Sénat, Biden s'est forgé une réputation d'expert en politique étrangère, présidant pendant des années le stratégique Comité des relations extérieures. Il a milité notamment pour le contrôle de la course aux armements avec l'Union soviétique, la promotion de la paix aux Balkans et l'inclusion dans l'Otan des anciens pays du bloc soviétique.

En politique intérieure, Biden est connu pour ses positions fermes sur le crime, un choix qui le hantera plus tard lors de la campagne présidentielle de 2020. L'aile progressiste du parti démocrate lui reproche d'avoir soutenu la Loi sur le contrôle des crimes violents et des forces de l'ordre de 1994, qui est considéré à l'origine de l'incarcération massive des minorités noires aux Etats-Unis.

Fort de sa réputation de conciliateur au Sénat, Biden décide en 1987 de se lancer dans sa première élection présidentielle. Une tentative qui tourne vite au fiasco après avoir été accusé de plagier un discours.

En 1988, alors qu'il venait d'abandonner sa course pour la primaire du parti démocrate, Biden est diagnostiqué avec deux anévrismes au cerveau. Les opérations qu'il subit et la longue période de convalescence qui s'en suit le tiennent à l'écart du Sénat pendant sept mois.

Vingt ans plus tard, Biden tente à nouveau de briguer l'investiture de son parti, au cours d'une primaire très disputée face à Barack Obama et Hilary Clinton. Il abandonne rapidement après la primaire de l'Iowa, handicapé par sa réputation de gaffeur en série. Il a notamment dit d'Obama qu'il était "le premier Afro-américain connu du grand public qui s'exprime bien, est brillant et propre".

Ce dernier ne lui en tiendra pas rigueur puisqu'il le choisit, quelques mois plus tard, comme colistier. En 2009, Joe Biden devient le 47ème vice-président des Etats-Unis, un rôle qui le propulsera au devant de la scène politique mondiale.

Mais en 2015, alors que les rumeurs concernant une possible candidature de Biden pour la présidentielle de 2016 prennent de l'élan, la tragédie frappe à nouveau le vice-président qui perd son fils Beau, décédé à 46 ans des suites d'un cancer.

Ces tragédies personnelles finiront par cimenter aux yeux du public américain l'une des plus grandes qualités de Biden, à savoir son empathie.

C'est cette même qualité qui lui permettra, selon plusieurs observateurs, de convaincre des Américains traumatisés par une crise sanitaire sans précédent de se tourner vers lui en 2020.

A 78 ans, le "bon vieux Joe" aura la lourde tâche d'unifier un pays plus divisé que jamais. Pour ce faire, il peut s'appuyer sur sa longue expérience à Washington, sa capacité à rallier les modérés républicains et démocrates à sa cause et surtout, son lien particulier avec ses concitoyens.

A La Une: Afrique

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.