Sénégal: Etat d'urgence et couvre-feu - Les Sénégalais à l'écoute du Président Macky Sall

18 Janvier 2021

L'état d'urgence assorti d'un couvre-feu partiel décrété, le 6 janvier dernier, dans les régions de Dakar et de Thiès qui regroupent 90% des nouvelles infections a expiré, dimanche à minuit.

Mais, aucune nouvelle décision présidentielle n'est jusque-là rendue publique allant dans le sens de prolonger ou de suspendre cette mesure prise en vue de faire face à la nouvelle vague de contaminations à la Covid-19 au Sénégal. Alors, le couvre-feu sera-t-il maintenu ou levé ? Sera-t-il étendu à d'autres localités ? Y'aura-t-il ou non de nouvelles restrictions?

Il est en tout cas à noter que la loi n°46/2020 modifiant la loi n°69-29 du 29 avril 1969 relative à l'état d'urgence et à l'état de siège adoptée, le 11 janvier dernier, à l'Assemblée nationale prévoit, en son article 24 nouveau, qu' « en cas de survenance de situations de catastrophes naturelles ou sanitaires, il est donné, à l'autorité administrative compétente, sans que soit proclamé l'état d'urgence ou l'état de siège, le pouvoir de prendre des mesures visant à assurer le fonctionnement normal des services publics et la protection des populations ». Mais là aussi, les Sénégalais ne sont pas encore édifiés sur la promulgation de cette nouvelle loi ou sa publication dans le Journal officiel (JO).

Suspension de la légalité de crise

Ce qui fait dire au constitutionnaliste, Dr Ngouda Mboup, que la légalité de crise est suspendue. « Le président de la République a la plénitude en vertu de l'article 58 de la Constitution, de décréter l'état d'urgence de 12 jours de délai franc. Passé ce délai, si l'Assemblée nationale n'est pas été saisie, cela veut dire que cette mesure ne pourrait être prorogée et du coup, on retourne à un régime normal, parce que le régime d'exception tombe. Nous sommes rentrés dans la légalité normale, la légalité de crise a été suspendue momentanément », a précisé le juriste.

Mais, le chef de l'Etat devrait saisir l'Assemblée nationale, lundi, pour pourvoir le proroger, dans le respect du principe constitutionnel. « Il faut s'attendre à un maintien du couvre-feu et même à un durcissement des mesures parce que le chef de l'Etat, Macky Sall est conscient qu'hormis Dakar et Thiès, il y a d'autres régions où la situation vire au rouge », a confié un proche collaborateur de Macky Sall à nos confrères de L'Observateur.

Réunion du Cnge, lundi

Pour proroger l'état d'urgence, le président Sall devra forcément passer par l'Assemblée nationale. « Jusqu'à vendredi, le président n'avait pas encore saisi l'Assemblée nationale », a révélé un député de la majorité, Alioune Souaré. Mais, la saisine pourrait se faire aujourd'hui, selon une source au ministère de l'Intérieur.

Le journal, qui informe qu'une réunion du Comité national de gestion des épidémies (Cnge) est prévue, ce jour, rapporte qu'on s'achemine vers un durcissement et la généralisation des mesures restrictives qui pourraient présager du confinement des autres régions comme Diourbel et Kaolack. Un infectiologue, le Pr Noël Magloire Manga, enseignant à l'Université Assane Seck de Ziguinchor, recommande de « relever l'heure du couvre-feu de 18h à 5h du matin les week-ends ». En attendant, les Sénégalais sont à l'écoute du Président Macky Sall.

A ce jour, 23 224 cas ont été déclarés positifs dont 19 414 cas guéris, 526 personnes décédées et 3283 patients sous traitement. S.GUEYE

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.