Gabon: Didier Dekokaye invité de la Tribune des Auditeurs

18 Janvier 2021

L'artiste musicien, auteur compositeur, rasta gabonais Didier Dekokaye était l'invité de l'une des émissions les plus écoutées des radios de la capitale gabonaise" La Tribune des auditeurs, le mur des lamentations". Avec l'animateur de ladite émission, Patrick Charferry et Bic C, le magicien de la technique, ils ont abordé deux des titres de ses différents albums, notamment : "Le ventre vide" et "Gabon mon soleil". C'était le vendredi 15 janvier 2021 dans le studio bleu de Gabonews.

Le Rasta gabonais Didier Dekokaye fait toujours parler de lui. Avec ses titres empruntes de vérités, il se bat pour non seulement faire danser, mais surtout, éveiller les consciences. Invité à partager le plateau avec le journaliste et animateur de la "Tribune des auditeurs, le mur des lamentations ",l'artiste musicien, auteur compositeur, rasta gabonais s'est prêté aux questions de certains fidèles auditeurs, qui pour leur part, ont salué les textes de l'homme. Les textes, qui selon eux, suscitent, non seulement de la bonne humeur, mais surtout de l'indignation.

Didier Dekokaye, un artiste indigné, appelle les dirigeants à la mesure dans la gestion des affaires publiques. Il affirme que le Gabon est un pays riche et que Dieu nous a doté de toutes les richesses qui peuvent profiter aux Gabonais." Quand on prête serment, Dieu donne le pouvoir. Vous êtes les hommes d'aujourd'hui ,demain, il y en aura d'autres. Il faut prendre consciences. Nous sommes vivants et demain, on mourra" lance t-il.

Dans leurs interventions, certains fidèles auditeurs ont salué le courage et la sincérité de l'artiste Didier Dekokaye pour son titre "Le ventre vide". Stann, un des auditeurs fidèles de La Tribune des auditeurs" reconnait le talent de l'homme. "Félicitations en majuscule. Votre nom est gravé à tout jamais. Votre chanson résume toutes les plaintes, sinon ce qui turlupine les Gabonais. Et pourtant toutes les conditions sont réunies pour rendre les populations heureuses. Jusqu'à quand ce manque d'humanisme dans ce pays où il ya tout" ? s'interroge t-il. Pour M.Mvé Nkouna, "l'âme du Gabon est pris en otage".

L'artiste musicien, auteur compositeur, rasta gabonais Didier Dekokaye a aussi abordé la question relative à son nouvel album : "Gabon mon soleil". Il explique qu'il encourage les gouvernants à faire mieux et aux populations de réfléchir. Aussi, fait-il savoir dans son nouveau titre que ce n'est pas le gri-gri qui donne le travail. Concentre toi Gabon. Prépare toi Gabon Vert-Jaune-Bleu...est un appel au travail. Il faut donner le meilleur de soi tout en agissant au mieux, estime t-il.

Il fait d'ailleurs savoir son inquiétude quant à l'idée du probable reconfinement." Avec le ventre vide ? Comment allons-nous vivre. Le corona fait des victime en Occident. En Afrique, Dieu nous préserve de cette pandémie. Je souhaiterais que les autorités africaines en général, et celles gabonaises en particulier, revoient leurs décisions. Est-ce que vous voulez nous pousser à la violence ?" s'interroge t-il tout en étant indigné.

Avec sa guitare en main et ses dreadlocks, Didier Dekokaye promet revenir prochainement sur les ondes de la 93.5 Fm du studio bleu de Gabonews.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.