Sénégal: Kaolack / Lutte contre la propagation du coronavirus - Le district sanitaire doté en matériel de protection

18 Janvier 2021

La disparition subite des 33 patients sous traitement contre le Coronavirus et la recrudescence de la pandémie dans la région de Kaolack corsent de plus en plus l'inquiétude des autorités face à la maladie de Covid-10.

Ainsi, face à cette situation, le responsable de l'entité républicaine "Tash Force" Idrissa Tall a offert, samedi, un important lot de matériel de protection au district sanitaire de Kasnack/Kaolack.

Composé de masques, gels alcoolisés, savons, détergents et autres produits antiseptiques, ce matériel était surtout destiné à alléger les risques de contamination chez le personnel médical et accroître la prise en charge des malades au niveau de cet hôpital en charge de l'ensemble des tests proposés par la région de Kaolack.

Dans cette seconde phase de contamination qui voit la région de Kaolack enregistrer le plus grand nombre de cas contrôlés positifs après Dakar et Thiès, le donateur a profité de l'opportunité pour faire part de son intention de poursuivre son action au sein des autres institutions de la région, dans les établissements scolaires, "daaras" et tous les lieux publics accueillant généralement du monde.

Pour le représentant du Médecin-chef de district à la cérémonie, Ibrahima Mbaye : " le plus dur du travail consiste à faire respecter les comportements individuels et collectifs tels qu'instruits par les autorités sanitaires, ce qui est le seul gage qui peut préserver notre pays des prémisses du coronavirus.

Ainsi pour ce besoin, le point focal du programme de gestion des épidémies au niveau médical a sollicité le service des sensibilités politiques et apolitiques de la région à l'image de celle qui est aujourd'hui coordonnée par Idrissa Tall en vue d'une large campagne de sensibilisation citoyenne pour non seulement inciter au respect des mesures de restriction, mais surtout sermonner les citoyens sénégalais n'ayant jamais cru à l'existence du coronavirus et qui demeurent encore les principales victimes de la pandémie.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.