Cote d'Ivoire: « Les jeudis de l'UJOCCI » - Koné Dodo propose ses recettes aux acteurs culturels

18 Janvier 2021

«Impact de la Covid-19 sur l'industrie du spectacle : Quel apport du palais de la culture pour relancer le secteur». C'est le thème développé, jeudi dernier, par Koné Dodo, directeur général du Palais de la Culture.

Invité de la tribune « les jeudis de l'Ujocci (Union des journalistes culturels de Côte d'Ivoire), l'homme a démontré sa parfaite maitrise des questions de promotion et de développement culturel. Dans ses propos liminaires, Koné Dodo a dit tous ses regrets de constater que les décideurs ne prennent pas la culture très au sérieux dans certains pays africains. «On ne prend un acteur culturel au sérieux que lorsqu'il est riche. Une sorte de méga star. Les autres sont des amuseurs publics. Alors que la culture est très importante pour le développement de nos pays (... ).

Nos populations doivent comprendre que la culture, ce n'est pas seulement la musique, c'est la danse, le théâtre, l'architecture, la sculpture, la littérature, le cinéma etc. La culture est présente partout dans notre quotidien», a-t-il instruit. Dans le bilan qu'il fait de sa gouvernance de ce temple des arts et de la culture, le président du « Djéguélé Festival » qui se tient à Boundiali au Nord de la Côte d'Ivoire, a dit sa peine face à la pandémie mondiale de la Covid-19 qui a complètement «mis KO l'industrie culturelle».

Car, le Palais de la Culture qui enregistrait, d'ordinaire, plus de 200 activités par an, n'a enregistré que, 69 en 2020. «C'est bien la preuve que les choses ont été très difficiles pour le monde culturel en 2020 dans notre pays».

Au nombre des perspectives, l'ancien manager de la méga star du reggae Alpha Blondy s'est voulu sans ambages : «Notre tâche consiste désormais à faire en sorte que les gens n'aient plus peur de revenir au plais de la culture en 2021». Aussi a-t-il dévoilé que le Palais de la Culture développe désormais «des concerts et spectacles en ligne», compte tenu de la Covid-19 qui persiste, les artistes pourront être vus par plus de 50.000 personnes sur la toile.

Une autre source de revenus pour les créateurs. En sa qualité de conseiller artistique chargé de la musique au Marché des arts du spectacle d'Abidjan (Masa), Koné Dodo a également déroulé son plan d'actions, pour 2021, par des propositions novatrices de relance et de soutien aux promoteurs de spectacles d'ici et dans toute l'Afrique de l'Ouest. A l'initiative de l'Ujocci présidée par Philippe Kla, la tribune « les Jeudis de l'Ujocci » était à sa troisième édition.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.