Cote d'Ivoire: Augmentation du nombre de casde Covid-19/ Dr Aka Aouélé - "Le Comité de veille proposera dès mardi au conseil du Gouvernement des mesures plus restrictives"

18 Janvier 2021

"Comme les recommandations ne sont pas strictement respectées et que l'épidémie continue de progresser dans notre pays, le Comité de veille proposera, dès le mardi, au conseil du Gouvernement des mesures plus restrictives », a déclaré hier le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Aka Aouélé, à la salle de conférence du ministère, au 16ème étage de la Tour C, au Plateau.

De fait, c'est un ministre de la Santé à la mine grave qui s'est présenté à la presse pour faire le point de la situation sur la pandémie de Covid-19 en Côte d'Ivoire. Une situation caractérisée par une hausse constante du nombre de nouveaux cas notifiés. En effet, pour la seule journée du vendredi 15 janvier 2021, 278 cas nouveaux cas de Covid-19 ont été notifiés, sur 2 917 échantillons prélevés. Soit 9,5% de cas positifs. Il y a eu 140 guéris et malheureusement 1 décès.

Ainsi donc, à la date du 15 janvier 2021, la Côte d'Ivoire dénombrait 22 856 cas confirmés de Covid-19 sur 293 382 échantillons testés. « Nous avons enregistré 141 décès (0,6%). Le nombre de cas actifs est actuellement de 1611 », a-t-il détaillé. Ces nouveaux cas, a poursuivi Dr Aka Aouélé, confirme la tendance à la hausse du nombre de cas positif constaté ces temps-ci en Côte d'Ivoire.

« En effet, jusqu'au 28 décembre 2020, nous avons enregistré des taux de positivité inférieurs de 5%. Par exemple la semaine du 20 au 28 décembre 2020, nous avons enregistré 286 cas positifs avec un taux de positivité de 2,4%. Aussi depuis le 29 décembre à aujourd'hui 15 janvier : 2680 positifs avec un taux de positivité de 7,1% avec un pic à 17,9% le 12 janvier 2021 », a-t-il expliqué. Indiquant que les premières analyses des données début janvier montraient que la majorité des nouveaux cas positifs étaient des jeunes âgés de moins de 35 ans. Ils avaient en commun les lieux festifs tels les restaurants, night-clubs ou les évènements culturels et artistiques.

Mais la seconde analyse récente montre que la transmission est devenue familiale et communautaire. « En effet la transmission se fait actuellement dans nos lieux de vie, c'est-à- dire à la maison, à l'école et au travail », a confié le premier responsable de la Santé.

Ceci, à l'en croire, est la conséquence du non-respect du port de masque et des autres mesures barrières notamment, la distanciation physique et le lavage des mains durant les fêtes de fin d'année. Si des mesures vigoureuses ne sont pas prises, le pays, a-t-il affirmé, risque de tomber dans le scénario du mois de juin avec une hausse constante du nombre de cas. C'est pourquoi, son ministère fera donc des propositions au gouvernement pour une plus grande fermeté dans le respect des mesures barrières.

Car, a insisté Aka Aouélé, rien ne justifie la situation actuelle, sauf la négligence du respect des mesures barrières. A savoir : le respect de la distanciation physique dans cette période de présentation de vœux (ne pas serrer les mains ni faire d'accolades) ; se laver les mains régulièrement à l'eau et au savon ; réduire les déplacements notamment pour les personnes atteintes de maladies chroniques et porter un masque dans les lieux publics et les transports en commun. Terminant, Dr Aka Aouélé a annoncé l'arrivée des réactifs permettant à l'Institut Pasteur d'entamer le séquençage du virus en Côte d'Ivoire.

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.