Afrique: Ama Tchouitchoui à ses ex-coéquipiers - "Vous pouvez réussir quelque chose d'énorme au Cameroun"

Récemment sociétaire de FC Nouadhibou de Mauritanie, le Togolais Ama Kangnivi Tchoutchoui regrette son absence aux côtés de ses coéquipiers de l'équipe nationale locale avec qui, il a qualifié le Togo au Championnat d'Afrique des Nations.

En confrontation ce soir face au Maroc, les Eperviers A' vont poursuivre leurs parcours en l'absence de trois grands acteurs de la qualification historique du TOGO, il s'agit de l'illustre disparu Koudagba Kossi, Agbozo Klousseh et Ama Tchouitchoui. Ce dernier qui a rejoint Nouadhibou FC il y a de cela plusieurs semaines voire mois et ne pourra plus prendre part au CHAN, frappé par les règlements de la Confédération Africaine de Football. Il avoue avec pincement au cœur son absence.

« Je dois l'avouer, c'est avec un pincement au cœur que j'ai quitté. Nous avons arraché de haute lutte la qualification face au Nigeria », regrette l'international togolais dans les colonnes du journal Togo Matin.

Et d'ajouter : « J'ai eu le sentiment d'abandonner mes camarades, mais je n'avais pas le choix, il me fallait aller faire une expérience à l'extérieur », rappelant à ses compatriotes « qu'ils peuvent réussir quelque chose d'énorme au Cameroun. Ils en sont capables, il leur faut y croire ».

« Garder les valeurs de solidarité, de détermination et de la discipline qui nous ont permises de réussir cet exploit », poursuit le sociétaire du FC Nouadhibou.

L'axial Ama Kangnivi Tchoutchoui veut mettre ses talents au profit du club mauritanien avec l'espoir de rejoindre un jour un club européen. « J'ai un contrat de deux ans. Mais comme vous le savez, dans le football cela va parfois très vite dans un sens comme dans l'autre. Pour ce qui me concerne, j'espère me retrouver dans un championnat des 5 majeurs en Europe ou dans un pays du Golfe, après le FC Nouadhibou », ambitionne-t-il.

Il a les qualités pour aller loin, pour faire une bonne carrière professionnelle selon certains observateurs.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.