Tunisie: Hand - Mondial 2021 (1er tour) - Tunisie - Mission difficile face à l'Espagne, mais l'espoir persiste

Tunis — Avec des chances minimes de se qualifier au Tour principal du Mondial-2021, la Tunisie tentera de jouer sa dernière carte, mardi, face à l'Espagne, pour créer la surprise face au champion d'Europe ou bien sauver la face et sortir avec les honneurs.

Le sept national, battu lors de la première journée par la Pologne (28-30), a compromis, dimanche, ses chances de qualification au prochain tour, après le nul frustrant concédé à la dernière minute face au Brésil (32-32), tandis l'Espagne, tenue en échec par les Brésiliens lors de la première journée (29-29), a arraché la victoire devant les Polonais (27-26) pour s'installer en tête du groupe B.

En revanche, au bout de cette deuxième journée, aucune équipe n'est encore qualifiée puisque l'Espagne (3 points) est à une longueur de la Pologne et du Brésil (2 chacun) et à deux longueurs de la Tunisie (1 point) et tout peut être bouleversé à la dernière minute, sauf que l'enjeu est beaucoup plus difficile pour les Tunisiens car toutes les autres équipes pourront se contenter d'un nul pour se qualifier.

Pas de place donc au désespoir pour les Aigles de Carthage qui tenteront de s'accrocher jusqu'au bout et de faire valoir leur savoir faire et leur talents comme ils l'ont toujours fait devant les grosses pointures du handball mondial, pour figurer au prochain tour, comme ce fut le cas lors de la dernière édition Danemark/Allemagne 2019.

Les hommes de Sami Saïdi qui ont créé la sensation lors de leurs deux précédentes sorties et laissé de très bonnes impressions, ne semblent pas désarmés face au géant espagnol même si les précédents face-à-face plaident en faveur des champions d'Europe.

Les coéquipiers de Riadh Sanai savent pertinemment qu'avec un nul et une victoire à l'arrachée, ces derniers ne sont pas au top de leur forme et à leur niveau habituel, et que dans un tournoi pareil, toutes les équipes se valent et partent avec les mêmes chances de réussite.

Le match de mardi sera une occasion pour le très puissant Amine Darmoul, meilleur joueur face au Brésil (9 réalisations), l'incountournable Riadh Sanai, meilleur joueur devant la Pologne (9 buts), le très prometteur gardien Mehdi Harbaoui, auteurs de 16 arrêts décisifs, le très percutant Issam Rzig, à côté de Jihed Jaballah, Mohamed Soussi et tous les autres, de faire valoir leurs talents, et pour l'entraineur national Sami Saidi, de réussir son premier Mondial.

Pour le staff technique tunisien, si la tactique a bien marché notamment au niveau offensif, quelques erreurs fatales en défense restent à corriger pour remporter ce défi face à l'Espagne qui jouera, à son tour, le tout pour le tout afin d'arracher la qualification.

Rappelons que les trois premiers de chaque poule seront qualifiés pour le tour principal, qui débute mercredi lors duquel les points acquis face aux autres qualifiés sont conservés.

Treize équipes ont déjà composté leur ticket pour le Tour principal. Il s'agit de la Hongrie, le Qatar, la Croatie, le Danemark, l'Argentine, l'Allemagne, la France, le Portugal, l'Egypte, la Suède, la Russie, la Biélorussie et la Slovénie.

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.