Ouganda: Un nouveau mandat présidentiel pour Yoweri Museveni

Kampala, Ouganda

Le président ougandais a été réélu le 16, janvier, avec 58,64% des voix, a annoncé la commission électorale, sur fond d'accusations de fraude de son principal adversaire Bobi Wine.

Principal rival du dirigeant autoritaire, Bobi Wine a obtenu 34,83% des voix, selon la commission électorale. La participation a été de 57,22% pour ce scrutin sous haute surveillance, durant lequel les autorités ont suspendu l'accès à Internet et aux réseaux sociaux, après une campagne particulièrement violente.

En effet, avant même la proclamation officielle des résultats, l'opposant Bobi Wine avait dénoncé des fraudes massives, telles que des bourrages d'urnes, des bulletins préremplis, des électeurs n'ayant reçu des bulletins que pour les législatives ou des agressions contre les observateurs de son parti, parfois chassés des bureaux de vote.

« Nous avons certainement remporté l'élection et nous l'avons largement remportée », a affirmé à la presse, le candidat malheureux, ancienne star de Ragga, 38 ans et aux origines modestes, très populaire au sein de la jeunesse urbaine ougandaise.

Parallèlement, les résultats partiels des législatives, organisées le même jour que la présidentielle, montraient que la Plateforme de l'unité nationale (NUP), formation de Bobi Wine, était en passe de devenir le principal parti de l'opposition au Parlement. La NUP remporte, notamment, huit des neuf circonscriptions de la capitale Kampala.

Le département d'État américain s'est dit « profondément troublé » par des informations faisant état de violences et d'irrégularités.

« Le peuple ougandais a participé à des élections nationales multipartites, le 14 janvier, malgré un environnement d'intimidation et de peur. Nous sommes profondément troublés par les nombreuses informations crédibles faisant état de violence des forces de l'ordre pendant la période pré-électorale et d'irrégularités pendant le scrutin », a écrit la porte-parole Morgan Ortagus dans un communiqué.

Un jour avant la publication des résultats, il a dénoncé les premiers résultats partiels de la présidentielle : « Ce qui est annoncé est une mascarade complète, nous les rejetons ».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X