Afrique: Chine-Afrique - renforcer en urgence la coopération dans la lutte contre la Covid-19

Alors que la seconde vague de la pandémie de Covid-19 fait rage dans le monde entier, le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, a plaidé pour un renforcement en urgence de la coopération sino-africaine afin de vaincre la maladie.

Wang Yi qui a récemment effectué une tournée dans cinq pays africains (Nigeria, République démocratique du Congo, Botswana, Tanzanie et Seychelles), a indiqué que la pandémie constituait un défi urgent pour la communauté internationale, mais aussi pour la Chine et l'Afrique.

En effet, depuis le début de la maladie, les pays africains ont apporté un ferme soutien à la Chine, ce dont l'Etat chinois se souviendra toujours, a expliqué son chef de la diplomatie qui a lancé une grande opération d'aide humanitaire pour aider les 53 pays du continent et l'Union africaine (UA).

Lors de sa récente tournée en Afrique, Wang Yi a fait remarquer que les deux parties (Chinie-Afrique) avaient eu des échanges en profondeur sur les suites du sommet extraordinaire sino-africain sur la solidarité contre la Covid-19. De leur côté, a-t-il précisé, les pays africains ont applaudi la Chine d'avoir pris la tête de la bataille contre le coronavirus et la relance économique.

Le ministre chinois a, par ailleurs, fait savoir que son pays continuerait de livrer des fournitures antiépidémiques essentielles dont ont besoin les pays africains. Il s'agit d'envoi des équipes médicales dans les pays qui expriment le besoin, d'établir des mécanismes de coopération avec les hôpitaux locaux, d'encourager le partage d'expériences contre le virus et de travailler avec les membres du G20 en matière de suspension de la dette africaine.

« La Chine respectera son engagement à ce que les vaccins soient disponibles en tant que bien public mondial et se tient prête à coopérer avec les pays africains pour rendre les vaccins contre la Covid-19 accessibles et à bon coût », a déclaré Wang Yi. Ajoutant « qu'avec les dirigeants et les ministres des Affaires étrangères des pays africains où il s'est rendu, ils sont convenus qu'il était nécessaire de coordonner la prévention et le contrôle de la Covid-19, de reprendre le travail et la production de manière scientifique, mais aussi de travailler dur pour restaurer les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ».

A La Une: Coronavirus

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.