Cameroun: UNESCO - Le délégué permanent du pays en poste

S.E André-Magnus Ekoumou a présenté ses lettres d'introduction à la directrice générale de cette institution, Audrey Azoulay le 7 janvier dernier.

C'est une nouvelle page qui s'est ouverte le jeudi 7 janvier dernier dans les relations entre le Cameroun et l'Organisation des Nations unies pour l'éducation la science et la culture (UNESCO) avec la présentation des lettres d'introduction du nouveau délégué permanent du Cameroun. Nommé par décret présidentiel du 26 octobre 2020, S.E André-Magnus Ekoumou a été reçu à cet effet au siège de cette institution onusienne à Paris par sa directrice générale, Audrey Azouley.

Une fonction qu'il va exercer cumulativement avec celle d'ambassadeur du Cameroun auprès de la République française. La cérémonie du 7 janvier dernier s'est déroulée dans la simplicité et le strict respect des mesures barrières en raison de la pandémie du Coronavirus. Il faut indiquer que les relations entre le Cameroun et l'UNESCO sont très anciennes. En effet, le pays intègre cette organisation quelques mois seulement après son accession à la souveraineté internationale. La coopération entre les deux parties s'est depuis lors développer en se densifiant dans les domaines de compétence qui sont ceux de cette organisation.

A ce jour, le Cameroun abrite le siège du Bureau sous-régional de l'UNESCO pour l'Afrique centrale qui couvre une dizaine de pays de cette partie du continent. Celui-ci dispose des compétences les plus étendues en vue de permettre une réelle prise en compte des réalités sous régionales. L'immeuble qui abrite ses services à Yaoundé a été mis à sa disposition par les autorités camerounaises. Le Cameroun a accueilli à jusqu'ici quatre directeurs généraux de l'UNESCO, alors qu'en octobre 2007, le président Paul Biya a pris part aux travaux de la 34e session de la Conférence générale de l'UNESCO à Paris. Bien plus, pour honorer l'engagement de Mme Chantal Biya à la promotion des idéaux de l'organisation, celle-ci a fait de la première dame camerounaise, l'ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO pour l'l'Education et l'Inclusion des personnes vulnérables et des minorités.

Centre de la Communication du Cameroun en France.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.