Sénégal: Affaire des 40 millions des anciennes basketteuses - Le parquet général demande la relaxe d'Aya Pouye

18 Janvier 2021

Le différend opposant les membres de l'Association des internationales et anciennes basketteuses du Sénégal (AIABS) a été plaidé, ce lundi, à la barre de la Cour d'appel de Dakar. A l'issue des débats, le parquet général a demandé que Rokhaya Pouye, dite Aya, condamnée en première instance pour abus de confiance suite aux accusations de Aïda Ndong, soit relaxée.

Poursuivie pour un montant de portant sur 40 millions de francs CFA, Aya Pouye avait été condamnée par le tribunal correctionnel de Dakar à trois mois assortis du sursis et au paiement de dommages et intérêts fixés sur 10 millions de francs CFA. La Cour videra cette affaire le 8 février prochain.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.