Algérie: Les grandes manoeuvres militaires algériennes à la frontière du Sahara occidental

Importantes manoeuvres de l'armée algérienne ces dimanche et lundi à Tindouf, dans le sud, province à la frontière du Sahara occidental et du Maroc. Cet exercice intervient dans un contexte de tensions au Sahara occidental.

Chars, véhicules tout terrain, hélicoptères, avions de combats, de reconnaissances, ou appareils ravitailleurs... et des tirs réels de missiles. Les manoeuvres spectaculaires de l'armée algérienne auront duré deux jours, sous la supervision du chef d'état-major de l'armée nationale populaire, le général Saïd Chanegriha, et retransmis à la télévision nationale ce lundi pendant près d'un quart d'heure.

Baptisé « Résolution 2021 », l'exercice très symbolique survient à un moment où l'Algérie s'inquiète d'un risque potentiel d'un conflit à ses frontières, en particulier depuis la reprise des hostilités au Sahara occidental.

Dans son numéro de décembre, l'influente revue de l'armée, El-Djeïch, avait appelé les Algériens à se « tenir prêts » à faire face à des « menaces imminentes » et constatait « une détérioration de la situation régionale ».

Alors que le Maroc revendique la souveraineté sur le Sahara occidental, l'Algérie soutient les indépendantistes sahraouis du Front Polisario.

Le pays avait d'ailleurs dénoncé des « manoeuvres étrangères » et pointé du doigt Israël, après la reconnaissance par les États-Unis de la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, en contrepartie d'une normalisation des relations de Rabat avec l'État hébreu.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.