Sénégal: Trafic illicite - 634 kg de chanvre indien et 25 colis de faux médicaments saisis par la douane

18 Janvier 2021

C'est un gros coup de maître effectué par les soldats de l'économie au cours du week-end dernier. En effet, les douaniers de la brigade de Koungheul, subdivision de Kaffrine, ont mis la main, dimanche, sur 482 kilogrammes de chanvre d'une valeur marchande estimée à environ 38 560 000 de francs CFA.

Selon le Bureau des relations publiques (BRP) des douanes, qui a donné la nouvelle à travers un communiqué de presse, la drogue, conditionné dans 241 sachets et dissimulé dans une cachette aménagée, a été interceptée dans un camion malien, au cours d'un contrôle de routine. Le chauffeur du camion est mis aux arrêts et déféré au parquet.

Au même moment, les unités de la brigade maritime de Mbour ont, quant à elles, précédé à la saisie de 152 kilogrammes de chanvre indien et de 8 colis de médicaments à hauteur de Keur Balla à bord d'une pirogue, pour une valeur estimée à 21 578 400 de francs CFA. Au cours de cette opération, poursuit la douane, 2 délinquants sont appréhendés et mis à la disposition de la justice.

A Toubacouta, dans la région de Fatick, ce sont 17 colis de faux médicaments d'une valeur totale estimée à 13 138 000 de francs CFA qui ont été saisis par les gabelous. Les faits se sont déroulés, vendredi dernier, vers 16 h, à la sortie de Burfut, sur la route fluviale de l'île aux Oiseaux, dans les eaux sénégalaises. Deux prévenus ont été arrêtés, d'après toujours le BRP de la douane sénégalaise. S. GUEYE

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.