Burkina Faso: Valorisation du coton burkinabè - Association Yeelba se dote d'un siège à Ouagadougou

18 Janvier 2021

L'Association Yeelba a inauguré officiellement son siège, le jeudi 14 janvier 2021, à Ouagadougou, au quartier Dagnoën pour mieux valoriser le coton burkinabè. A l'occasion, elle a annoncé la tenue, du 10 au 13 septembre 2021, de « EXPO YEELBA » à Rome, en Italie.

Structure œuvrant dans le domaine du textile au Burkina Faso, l'Association Yeelba manifeste son engagement à valoriser et promouvoir les produits « Made in Burkina » à base de coton, notamment le Faso dan Fani à travers un cadre de travail approprié. Pour ce faire, elle a inauguré son siège, le jeudi 14 janvier 2021, au quartier Dagnoë de Ouagadougou, en présence de ses partenaires. L'occasion faisant le larron, l'association a annoncé au public la tenue de « EXPO YEELBA », du 10 au 13 septembre prochain à Rome, en Italie. Selon le secrétaire général de l'Association Yeelba, Adama Barro, ce cadre va permettre de travailler sereinement et de recevoir souvent des invités pour réfléchir à des thématiques relatives au domaine du coton et textile.

« Le siège est essentiel et fondamental. Nous sommes très heureux d'en avoir et d'en présenter au public et aux médias », a-t-il laissé entendre. Aux dires de Adama Barro, le Burkina Faso produit chaque année environ 250 000 tonnes de coton fibre entièrement exportées. Moins de 2%, a-t-il ajouté, de ce coton est transformé tandis que le Burkina Faso importe des textiles pour environ 70 milliards F CFA par an dont une grande partie sous forme de friperie.

C'est pourquoi, a-t-il expliqué, l'Association Yeelba veut révolutionner cette donne pour produire le coton burkinabè et le transformer en produits finis destinés à la vente extérieure. « Pour cela, plusieurs actions doivent être engagées. La production doit être en grande quantité et la transformation mieux faite pour offrir des produits attractifs et compétitifs sur le marché », a laissé entendre le secrétaire général de l'Association Yeelba. La présidente de l'Association Yeelba, Eliane Zongo a, pour sa part, dévoilé le programme de « EXPO YEELBA » qui va se tenir sous le thème : « Filière coton : problématiques, expériences et perspectives », à Rome en Italie en septembre prochain.

Promouvoir des partenariats

Elle a relevé que l'évènement remplace le « FESTIVAL YEELBA » après les leçons tirées de la première édition dudit festival. « EXPO YEELBA » est porté, a-t-elle, précisé, par l'Association Yeelba qui s'engage à promouvoir des partenariats multiformes et multisectoriels en lien avec ses objectifs tous les deux ans. Il s'agit de faciliter aux professionnels italiens et burkinabè de la filière coton et textile, la connaissance de l'environnement économique, des politiques d'investissement, de la diversité des ressources et des expériences de développement des deux pays.

« EXPO YEELBA » va également, à entendre Eliane Zongo, offrir des espaces d'informations et d'échanges sur les problématiques, entre autres, et mobiliser des experts, des stylistes, des artisans et des entreprises pour faire connaître le Faso dan Fani et ses diverses utilisations. Quant à la marraine de la cérémonie d'inauguration du siège de l'Association Yeelba, l'ambassadrice du Burkina Faso en Italie, Joséphine Ouédraogo/ Guissou, elle a indiqué que le bâtiment qui abrite désormais l'association est le résultat du « FESTIVAL YEELBA » tenu en décembre 2019 à Rome.

« Nous avons travaillé ensemble avec des responsables d'une association italo-burkinabè qui a permis à l'ambassade de faire connaître le Burkina Faso à l'extérieur à travers le Faso dan Fani », a-t-elle affirmé. A écouter les responsables de l'Association Yeelba, des conférences, des expositions artisanales et de luxe et une « Soirée Yeelba » vont être les temps forts de

« EXPO YEELBA » en septembre prochain dans la capitale italienne. A la fin de la cérémonie, plusieurs partenaires, notamment des médias, l'Agence burkinabè d'investissement (ABI), les ministères en charge de la communication, la culture, le commerce et des affaires étrangères ont été gratifiés d'agendas couverts par le Faso dan Fani pour leurs soutiens à l'Association Yeelba.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.