Algérie: La Chine vue par Hachemi Ameur - Une exposition à l'honneur au Palais de la Culture

Alger — La galerie d'art Baya au Palais de la culture Moufdi Zakaria abrite jusqu'au 6 février prochain l'exposition intitulée "La Chine à travers les yeux de Hachemi Ameur", une occasion pour l'artiste peintre de dévoiler son carnet de voyage en Chine via plusieurs tableaux démontrant les spécificités de ce grand pays et traduisant les sentiments de tout un peuple.

En effet, l'exposition est composée d'une soixantaine d'œuvres, dessins et croquis travaillés à l'aquarelle et parfois à la gouache, réalisés en partie dans les années 1980, au moment où Hachemi Ameur était étudiant à l'Académie des arts appliqués de Pékin, puis lors d'un second voyage, en 2012, à l'occasion de l'édition des "Ateliers des peintres arabes" organisée en Chine.

L'artiste peinte a su traduire son expérience et ses sentiments sur ses tableaux, témoins des monuments touristiques, lieux de culte et belles constructions, symboles de l'architecture chinoise séculaire. De même qu'il s'est employé à informer les visiteurs des jardins et paysages naturels pittoresques de l'Empire du Milieu.

A l'issue de l'inauguration de cette exposition samedi, M. Ameur a affirmé que l'objectif de cette collection était de renforcer les liens d'amitié et de coopération sino-algériens notamment dans les domaines culturel et artistique.

Tentant également de sensibiliser les jeunes quant au rôle de l'art dans la promotion des communautés et de la créativité, l'artiste peintre a tenu à mettre en avant, à travers son exposition, la valeur du travail chez les peuples développés.

Il a, à cette occasion, souhaité que les étudiants des Beaux-arts effectuent une visite à l'exposition pour s'inspirer des tableaux dans la production de leurs œuvres.

Au titre de la rentrée universitaire dans les instituts d'art, l'artiste, aquarelliste et plasticien a présenté son vernissage à caractère plutôt pédagogique, au Musée public national des arts de l'enluminure, de la miniature et de la calligraphie au palais Mustapha-Pacha ainsi qu'à l'Ecole des Beaux-arts d'Alger.

Dans le cadre de sa tournée, M. Ameur est attendu d'abord à Maghnia (Tlemcen) avant de se rendre, muni de ses croquis, dans les autres villes algériennes.

Né en 1959 à Hadjout (Wilaya de Tipaza), Hachemi Ameur est diplômé de l'Ecole supérieure des beaux-arts d'Alger (promotion 1981-1985), de l'Académie centrale des Arts appliqués de Pékin (1985-1988), et titulaire d'un "Master Critique Essais" (2010-2011) de l'université de Strasbourg.

Durant sa carrière de plus de 30 années, il a exposé dans les plus grandes galeries en Algérie et dans des pays étrangers, notamment la France, les Etats-Unis, l'Iran et le Venezuela.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.