Namibie/Guinée: Pour une entame réussie

Ce soir en clôture de la première journée dans le groupe D, il sera question d'un camp comme dans l'autre de fructifier son entrée.

Les rencontres de la première journée de la phase de groupes s'achèvent ce soir avec l'affrontement entre la Guinée et la Namibie. Ces deux équipes vont se croiser pour la première fois dans le cadre du Championnat d'Afrique des nations. La Guinée, tout comme la Namibie, a tenu une dernière séance d'entraînement hier soir respectivement au Middle Farm Stadium de Limbe et au Molyko Stadium de Buea.

Les Namibiens savent mieux que leur adversaire les avantages d'un départ réussi. Eux qui, lors de leur première participation en 2018 au Maroc, avaient débuté par une victoire face à la Côte d'Ivoire. C'était avant de se hisser par la suite jusqu'en quart de finale. Cette fois, les Brave Warriors ont connu une préparation perturbée par des cas de Covid-19. La pandémie a interrompu le football local depuis 18 mois alors que 11 joueurs ont été testés positifs durant les stages puis écartés du groupe durant deux semaines. « J'ai poussé les garçons à continuer à travailler dur et à ne pas désespérer à cause de ceux qui ont été testés positifs », soulignait récemment Dynamo Fredericks, le capitaine de l'équipe. Un degré de forme physique et surtout mentale qui sera scruté ce soir au Limbe Omnisports Stadium.

En face, la Guinée sort d'une semaine de stage au Maroc ponctuée par deux défaites (2-1, 1-0) devant les Lions de l'Atlas locaux. Un regroupement qui a surtout permis au sélectionneur Kanfory Lappé Bangoura d'avoir des certitudes quant à son équipe-type. « Trapattoni », tel qu'on le surnomme, compte aligner un Onze de départ alliant expérience, forme du moment et polyvalence. Une dernière qualité qu'il est contraint de mettre à profit compte tenu de certaines indisponibilités. La Guinée dispose actuellement d'un groupe solidaire avec des talents d'égal niveau de performance et dotés d'une bonne habilité technique. Des atouts sur lesquels mise le Syli national local pour surpasser la génération de 2016. Celle qui avait terminé le CHAN 2016 à la quatrième place.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.