Sénégal: Deuxième vague de la Covid-19 - Les médecins urgentistes alertent

19 Janvier 2021

Le diagnostic est alarmant : « les médecins urgentistes et le personnel soignant affecté dans les centres de traitement épidémiologique et dans les structures spécialisées dans le transport médicalisé sont épuisés physiquement et psychologiquement », peut-on lire dans un communiqué signé par l'Association sénégalaise des médecins urgentistes (Asmu).

Une situation qui coïncide avec l'augmentation de cas dans certaines parties du pays comme les régions de Dakar, de Thiès et de Diourbel ainsi qu'un nombre élevé de cas graves et de décès. L'Asmu signale que beaucoup de malades sont traités chez eux faute de places dans les structures hospitalières. Fort de ce constat inquiétant, les médecins urgentistes optent pour la prévention qualifiée de « la seule arme, la plus puissante, la plus puissante, la plus accessible à tous et la plus économique ».

En plus du respect des gestes barrières, l'Association sénégalaise des médecin urgentistes présidée par Dr Corrine Tchiania demande aux Sénégalais de « redoubler de vigilance en cette période de pandémie mondiale ».

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.