Congo-Brazzaville: Peinture - De l'art pour promouvoir l'écologie

« Elle se branche où la prise de la conscience ? » c'est le thème de la prochaine exposition de l'artiste plasticienne Sardoine Mia qui aura lieu le 30 janvier prochain à Brazzaville.

Un thème inspiré par le confinement dû à la pandémie du coronavirus. « Cette exposition est une observation que j'ai faite du monde qui m'entoure, des interactions entre personnes qui me sont inconnues ou familières » indique Sardoine Mia pour qui l'année 2020 a été une surréaliste.

« Dans ma vie privée et sociale, il y a eu énormément de bouleversements, je me suis retrouvée dans un moment d'introspection, me demandant comment toutes ces choses peuvent m'arriver », reconnait Sardoine Mia.

Au travers de ce thème, l'artiste voudrait interpeller et mettre en garde la société sans pour autant la juger : « je ne m'autorise pas à juger la société, j'observe uniquement ». Partisane et militante de la cause écologique, elle s'indigne et le fait savoir grâce à ses créations.

Durant ces résidences artistiques, la plasticienne a eu l'inspiration pour décrire ses différentes émotions. Des moments qui lui ont permis de faire une introspection pour ainsi laisser l'art s'exprimer en elle. Toutefois, elle avoue que « cette exposition est une première pour moi car je vais me révéler au grand public. En effet, plusieurs personnes découvrent mes œuvres sur les réseaux sociaux, aujourd'hui, j'ai l'occasion de partager ces moments avec elles ».

Satisfaite du travail accompli, sardoine MIA reconnait que l'art contemporain et africain en particulier est en pleine expansion et ce malgré la Covid-19. « Il est temps pour les Africains dans l'art contemporain. C'est dommage que la plupart des marchands d'arts soient des étrangers, alors que le marché de l'art peut être un point clé pour le développement des économies africaines », dit-elle.

Notons qu'outre l'exposition à venir, cette année, Sadoine MIA travaillera avec la Galerie art Brazza, et Kub'art galerie au Québec.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.