Maroc: Azilal-INDH - Cosmétiques à la bave d'escargot, un projet novateur pour favoriser l'autonomisation des femmes

Azilal — Produire des cosmétiques à la bave d'escargot à Azilal est un projet novateur porté par cinq femmes de la coopérative "Chalale Atlas" et soutenu par l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans sa troisième phase.

Ce projet novateur au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra permet à ses promoteurs de concevoir, valoriser et commercialiser des produits cosmétiques à la bave d'escargot dans plusieurs plateformes et points de vente aux niveaux local et national.

La coopérative "Chalale Atlas" a bénéficié d'un soutien financier de 150.000 dirhams de la part de l'INDH pour l'aménagement de ses ateliers et l'achat du matériel spécialement utilisé dans la confection de savons et de produits cosmétiques à la bave d'escargot. Cet appui financier s'inscrit dans le cadre du troisième programme de l'INDH visant l'amélioration du revenu et l'inclusion économique des jeunes.

"Chalale Atlas" conçoit également des cosmétiques en utilisant des produits naturels propres à la province, tels, le safran, le câpre, la rose, l'huile d'argan, l'huile d'olive, fruits secs...

Cette coopérative au sein de laquelle s'activent cinq femmes de la province d'Azilal a investi un montant de 50.000 dirhams pour la rénovation et l'équipement de ses locaux qui se situent au centre-ville d'Azilal.

Parmi les produits réalisés par ces femmes, il y a lieu de citer les crèmes anti-âge, les crèmes hydratantes, les shampoings, les bains de douche, les déodorants et les gels pour cheveux.

Pour réussir leur projet, ces cinq femmes ont bénéficié de plusieurs formations dans le domaine cosmétique à l'initiative de l'INDH. Ainsi, elles ont été initiées à la fabrication des produits cosmétiques (savon, crèmes et gels à base d'huiles naturelles et à la bave d'escargot) mais aussi aux techniques de vente et de marketing. Elles ont également appris dans un laboratoire agréé à développer la qualité de leurs produits.

Aujourd'hui, elles sont capables de produire des crèmes adaptées à plusieurs types de peaux. Cette gamme de crèmes a été cliniquement testée dans un laboratoire accrédité à Marrakech avant sa mise en vente sur le marché à des prix très abordables.

Dans une déclaration à la MAP, le chef de service du programme de l'amélioration du revenu et de l'inclusion économique des jeunes de la troisième phase de l'INDH, Issam Benassou, a indiqué que ce projet dédié à la fabrication de produits cosmétiques à la bave d'escargot s'inscrit dans le cadre d'un vaste plan provincial d'élevage et de valorisation des produits cosmétiques à base d'escargot.

Ce projet, qui a nécessité un investissement total de 200.000 DH dont une contribution de 150.000 DH de l'INDH, traduit l'engagement constant de l'INDH en faveur de l'intégration des femmes dans la vie active.

Pour sa part, la présidente de la coopérative, Nadia Tabouktirt, a affirmé que la bave ou mucus d'escargot est connue pour ses nombreux bienfaits notamment pour ses qualités hydratante, cicatrisante et régénératrice.

Elle a fait savoir que les produits fabriqués par la coopérative sont divers et variés notamment les gels, les crèmes et les produits cosmétiques de tout genre à la base de la bave et des autres produits du terroir de la province d'Azilal comme le safran, les noix, les amandes, l'huile d'argan et les olives.

"La bave d'escargot est aussi connue pour ses vertus anti-âge et elle est utilisée aujourd'hui dans de nombreuses crèmes", a-t-elle ajouté.

Les différents produits de cette coopérative sont commercialisés et valorisés au sein de la maison du Safran d'Azilal et de l'espace de l'économie sociale et solidaire.

La bave d'escargot est composée de l'allantoïne connue pour ses effets régénérants et oxygénants, de l'acide glycolique qui réduit les rides et les tâches et du collagène naturel aux propriétés hydratantes. Elle comprend également de l'élastine et des vitamines A, C et E, du magnésium ainsi que de l'eau à plus de 90%.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.