Maroc: La visite de la délégation US à Laâyoune et Dakhla consacre la position américaine sur le Sahara marocain (universitaire)

Béni Mellal — La visite à Laâyoune et à Dakhla d'une délégation américaine de haut niveau, conduite par le Secrétaire d'État adjoint en charge des questions du Proche-Orient et de l'Afrique du Nord, David Schenker, s'inscrit pleinement et activement dans un processus tendant vers l'ancrage et la consécration internationale de la position des États-Unis à l'égard du Sahara marocain, a indiqué, le Professeur de Droit public à l'Université Cadi Ayyad, Radouane Khoulafa.

Dans une déclaration à la MAP, M. Khoulafa, également membre fondateur et ancien directeur du Laboratoire de recherche en sciences juridiques, politiques et communication à l'Université Sultan Moulay Slimane (Béni Mellal), a affirmé qu'une simple lecture diachronique des événements postérieurs à cette visite montre clairement que celle-ci est un prolongement naturel de l'action diplomatique américaine en faveur de l'affermissement de la déclaration relative à la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur ses provinces du Sud.

Parmi les actions diplomatiques américaines qui officialisent cet acte de reconnaissance sur le plan international, il convient de citer en l'occurrence, la notification solennelle de cette déclaration auprès du Conseil de sécurité et du Secrétaire général de l'ONU, faite par Mme Kelly Craft, ambassadrice américaine à l'ONU le 15 décembre 2020, a-t-il soutenu.

"La célérité et la solennité de cette lettre de notification adressée à ces deux organes principaux de l'ONU affirment que la déclaration américaine n'est pas un simple acte juridique provenant de l'exécutif américain, mais elle constitue un engagement international que les États-Unis en tant que membre permanent du Conseil de sécurité défendront à l'avenir", a ajouté M. Khoulafa.

Il a en outre rappelé que le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a annoncé, dans un communiqué publié le 24 décembre, le commencement immédiat de la mise en place d'un consulat dans les provinces du Sud tout en réitérant l'engagement des États-Unis d'Amérique en faveur d'une solution politique à la question du Sahara sur la base de la proposition d'autonomie du Royaume du Maroc.

De surcroît, l'analyse du discours prononcé par le Sous-secrétaire d'État américain lors de cette visite dénote sans ambiguïté la constance de la position américaine et la volonté politique de consolider davantage les acquis réalisés en faveur d'une vision stratégique des relations maroco-américaines, a-t-il précisé.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.