Cote d'Ivoire: Direction régionale des Impôts de San Pedro - Un objectif de plus de 51 milliards fixé pour l'année 2021

19 Janvier 2021

En 2020, la Direction régionale des Impôts de San Pedro a réalisé 34.4 milliards de FCfa contre 33.5 milliards en 2019 ; soit 862 millions de plus ; ce qui représente une progression de 2.57%. L'objectif pour 2021 est de 51 milliards 048 millions 600 mille francs Cfa.

Le directeur régional des Impôts de la 2e ville portuaire du pays, Silué Lacina, l'a fait savoir à l'occasion d'un séminaire organisé les 14 et 15 janvier, en vue de faire, d'une part, le bilan des activités menées en 2020 et se projeter sur les objectifs de recettes de 2021, d'autre part. « Pour l'exercice 2021 en cours, par rapport à nos réalisations de 2020 qui sont de 34.4 milliards, la hiérarchie nous demande de faire un bond quantitatif de 48.33% », a déclaré le directeur régional au cours de ce séminaire-bilan, avant de féliciter ses proches collaborateurs et ses agents pour l'énorme travail abattu par tous.

Il a, par ailleurs, précisé que cet atelier de deux jours vise d'une part, à réfléchir sur la façon d'améliorer l'assiette, le contrôle et le recouvrement de l'impôt foncier dans la région ; et d'autre part, sur la manière de fiscaliser dans le département le secteur informel à travers les quatre régimes d'imposition que sont le Régime de l'entreprenant composé de la Taxe communale de l'entreprenant (Tce) (chiffre d'affaires compris entre 0 et 5 millions) ; la Taxe d'État de l'entreprenant (Tee) (chiffre d'affaires compris entre 5 et 50 millions) ; le Régime de la micro-entreprise (Rme) (chiffre d'affaires compris entre 50 et 200 millions), ainsi que le Régime simplifié d'imposition (Rsi) (chiffre d'affaires compris entre 200 et 500 millions).

Silué Lacina a ajouté que la rencontre est aussi une opportunité de réfléchir sur les problèmes liés au rendement de l'impôt foncier tant au niveau de l'assiette, du contrôle, du recouvrement qu'à celui de la gestion du contentieux ; la fiscalisation du secteur informel à travers les quatre régimes sus-indiqués.

S'agissant des nouvelles mesures édictées par la loi de finances 2021, le patron des impôts de San Pedro a fait remarquer que l'annexe fiscale pour la gestion 2021 enregistre de nouveaux régimes d'imposition, des augmentations de taux de certains impôts et taxes. Notamment sur le riz de luxe, le tabac, l'alcool, le droit d'enregistrement sur les contrats de vente du café-cacao, etc.

Il a saisi cette occasion pour inviter les agents à s'approprier ces mesures, afin que les prévisions de recettes assignées à la direction régionale puissent être atteintes et même dépassées.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.