Congo-Kinshasa: «Informateur» - Modeste Bahati rencontre son "Directeur spirituel", le Cardinal Ambongo

Décidemment, ce week-end était très bousculé par des événements de tout genre. La journée du vendredi 15 janvier 2021 a été marquée par le tête-à-tête entre le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo, Autorité Morale de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A), et le Cardinal Fridolin Ambongo Besungu, Archevêque Métropolitain de Kinshasa. Cette importante rencontre entre les deux personnalités qui a eu lieu à l'Archevêché de Kinshasa s'est essentiellement inscrite dans le cadre de la nouvelle mission d'informateur dont le Chef de l'Etat, Félix Tshisekedi avait confié la charge au professeur Modeste Bahati.

Fervent chrétien catholique pratiquant, l'Autorité Morale de l'AFDC-A, Modeste Bahati Lukwebo a indiqué à la presse que sa présence chez le Cardinal Ambongo était pour recevoir de lui une double bénédiction, à savoir pour sa mission d'informateur qui doit, sauf changement, avoir déjà débuté, ainsi que pour son anniversaire qui venait d'avoir lieu le 13 janvier dernier.

Et en tant que tel, le Sénateur Bahati Lukwebo a fait savoir aux professionnels des médias qu'il était plus qu'obligatoire pour lui de commencer par voir le Cardinal Ambongo, qu'il appelle affectueusement son "Directeur spirituel".

« Je suis venu recevoir doublement la bénédiction pour ma nouvelle fonction comme informateur et pour mon anniversaire. Etant catholique pratiquant et fidèle de la paroisse Sacré-Cœur, je devrais obligatoirement voir le cardinal qui est aussi mon directeur spirituel », a déclaré Modeste Bahati à l'issue de sa rencontre avec le Cardinal Ambongo.

Comme annoncé dans son discours post-consultations du dimanche 6 décembre 2020, le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo avait nommé le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo « Informateur » et ce, conformément aux prérogatives que lui reconnait la Constitution de la République Démocratique du Congo précisément dans son article 78, alinéa 2.

« Il sera chargé d'identifier une nouvelle coalition réunissant la majorité absolue des membres au sein de l'Assemblée Nationale », avait déclaré le Chef de l'Etat dans le discours sus-évoqué.

C'est avec cette nouvelle coalition que le Gouvernement qui sera mis en place au plus vite, conduira son action durant le reste du quinquennat, suivant la vision du Chef de l'Etat définit dans sa nouvelle donne politique qu'est l'Union sacrée de la Nation, dans le but de répondre aux aspirations du peuple.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.