Congo-Kinshasa: Kolwezi - Les étudiants manifestent pour réclamer la reprise des cours

Quelques semaines après l'annonce des mesures prises par le Gouvernement central pour faire face à la deuxième vague de la Covid-19 sur toute l'étendue de la République démocratique du Congo, les mouvements de revendication ne font que se multiplier. Après l'annonce d'une marche des étudiants de l'Université de Kinshasa (UNIKIN), empêchée, c'était le tour des étudiants de l'Université Pédagogique Nationale (UPN) d'emboiter le pas, sans succès. Et, le jeudi 14 janvier dernier, c'était le tour des étudiants de la ville de Kolwezi, dans la province de Lualaba de battre le macadam pour exiger la reprise immédiate des cours.

A travers la Coordination Provinciale des Etudiants du Lualaba (COPRELU), les étudiants de cette partie du pays ont organisé une marche pacifique pour exiger la reprise des activités académiques.

Avec comme point de départ le collège Saint Jean XXlll, sans tambour battant, la délégation des étudiants de différentes institutions supérieures et universitaires a marché pacifiquement pour exiger la reprise des activités académiques dès ce lundi.

Lentement mais sûrement, cette poignée d'étudiants a enjambé le pont de l'alternance avant d'atteindre leur cible principale, l'hôtel de ville pour s'entretenir avec Véronique UPITEKAMINA, Maire de la Ville. Cette dernière devrait les recevoir pour étudier leur cas.

Quelques questions étaient prévues par ces étudiants, entre autres celle de savoir pourquoi certaines activités tournent en plein régime, malgré la présence du coronavirus ? Comme prévu, la délégation d'une cinquantaine d'étudiants est arrivée sur place à l'hôtel de ville et a été reçue par la Maire de la Ville qui a prêté une oreille attentive à leurs désidératas.

Ensuite, par un discours convaincant, Madame Véronique UPITEKAMINA a calmé leurs esprits surchauffés avant de les inviter à élaborer un mémorandum qu'elle transmettra à qui de droit.

Bien que les étudiants n'aient pas été satisfaits à cent pour cent, car leur souhait le plus ardent était la reprise des cours dès ce lundi, mais la maire de la ville a réorienté l'appréhension de ces derniers au regard des effets de la pandémie de covid-19 qui continue à frapper de plein fouet.

Il faut souligner qu'au cours de leur marche, ces étudiants avaient fait passer leur message par des Banderoles. Selon certains observateurs, les étudiants de la République Démocratique du Congo payent le prix de la mauvaise gestion de la pandémie à coronavirus par les autorités.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.