Congo-Kinshasa: Crise politique - Adam Bombole demande à Félix Tshisekedi de dissoudre l'Assemblée Nationale

Le climat politique de l'heure en République Démocratique du Congo continue de faire couler beaucoup d'encre. Depuis le lancement de la nouvelle donne politique qu'est l'Union sacrée de la Nation par le Président de la République, Félix Tshisekedi, après avoir mis fin à la coalition FCC-CACH, l'on assiste à un nouveau spectacle de la part des acteurs politiques qui sont à la recherche d'un repositionnement politique.

Des discours et déclarations sont prononcés du jour au lendemain, soufflant à l'oreille du Chef de l'Etat de ce qu'il devrait faire pour réussir son mandat. Dans cette foulée, Adam Bombole, Président de Ensemble Changeons le Congo (ECCo) s'invite dans la discussion. Pour cet ancien cadre du MLC et ancien candidat à la présidentielle 2011, la solution reste la dissolution de l'Assemblée Nationale.

Après avoir passé en revue la tension politique actuelle du pays, le Président de Ensemble Changeons le Congo (ECCo), Adam Bombole n'a pas tardé à réagir. Particulièrement après avoir constaté l'échec dans les négociations entre Jean-Pierre Bemba Gombo, Moïse Katumbi Chapwe et le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, sur les futurs animateurs de deux institutions de la République, à savoir le Gouvernement et l'Assemblée Nationale.

C'est par un tweet posté le vendredi 15 janvier que cet homme d'affaires congolais a fait circuler sa pensée. « Les humiliations subies et supportées ont généré la frustration qui a conduit à la liquidation de la coalition FCC-CACH », a-t-il lancé.

Il a également ajouté qu'il est inacceptable de subir le chantage des partenaires politiques alliés. Se basant sur ces faits (les discussions ratées entre les trois personnalités politiques), Adam Bombole suggère à Félix Tshisekedi «la dissolution du Parlement» comme une solution pouvant décanter la situation politique actuelle que traverse la République Démocratique du Congo.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.